L’arc d’or et les flèches d’argent

Chang Er


La récompense perdue, le héros n'en continue pas moins à aider les autres

Chang Er et son mari, Hou Yi, vivaient durant la dynastie de l’Empereur Yao. Ils étaient très bons et toujours prêts à aider les autres.


Un jour neuf soleils apparurent tout à coup dans le ciel. Il faisait très chaud et la terre semblait brûler. Les gens mouraient, les plantes et les légumes roussissaient, et les fleuves s’asséchaient. En même temps, les démons et les monstres qui vivaient dans les montagnes et les rivières sortaient pour nuire aux gens.


Houyi abattant les 9 soleils


Hou Yi était très triste de voir les gens souffrir. Il désirait aider. Il dit alors au-revoir à sa femme bien-aîmée, Chang Er, et s'embarqua pour un périple à la recherche de légendaires arc et flèches magiques.


Il escalada 81 montagnes, traversa 81 rivières et passa par 81 vallées. Après un périple ardu, il trouva finalement la Reine Mère de l’Ouest dans les monts Kunlun. La Reine Mère de l’Ouest lui donna le légendaire arc d’or et un sac de flèches d’argent. Il s’agenouilla devant la Reine Mère pour exprimer sa gratitude.


À son retour, il utilisa l’arc et les flèches magiques pour abattre huit des neuf soleils. La Terre se remit à prospérer : une verdure luxuriante réapparut sur les montagnes, les fermiers purent récolter leurs champs, et les gens reprirent leurs vies heureuses.


Chang Er s'envole vers la lune


La Reine Mère de l’Ouest récompensa le désintéressement de Hou Yi avec un pot d’ "élixir de vie" lequel une fois consommé, permet aux gens de vivre éternellement. Hou Yi apporta l’élixir à sa femme et lui dit : " Nous pourrons tous deux vivre et nous aimer éternellement. A présent bois la moitié de l’élixir, et laisse-moi l’autre moitié."


Chang Er fit ce qu’il lui demandait et fut aussitôt étourdie. Puis elle tendit la portion qui restait à son mari, mais elle tomba et se répandit par terre. Hou Yi se mit en colère et la blâma pour l’accident. Puis il sortit chasser pour leur nourriture.


Lorsqu’il revint, il ne put pas trouver Chang Er. Il se précipita au-dehors et la vit dérivant déjà en direction de la lune ;


Hou Yi éprouva une grande tristesse, réalisant qu’après avoir traversé de si nombreuses difficultés, et avoir finalement réussi, ce qui l’attendait n’était en fait pas le bonheur et l’amour, mais la séparation.


Bien qu’accablé de chagrin , Hou Yi persévéra en étant désintéressé et en aidant les autres.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.