Istanbul -Turquie : Le prélèvement d'organes à vif du PCC dénoncé au 14ème Congrés de la Société de Transplantation d'organes du Moyen Orient

Le 14ème Congrés de la Société de transplantation d'organes du Moyen Orient (MESOT) a tenu un séminaire de quatre jours débutant le 10 septembre 2014 à l'Hôtel Wow d'Istanbul, en Turquie. M. David Matas, éminent avocat canadien des droits de l'homme, est intervenu à la conférence, à propos du prélèvement d'organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong par le Parti communiste chinois. Ses propos ont attiré l'attention et l'intérêt des participants à la conférence, dont beaucoup ont exprimé leur condamnation des atrocités commises par le PCC.


M. David Matas s'exprime à la conférence.


Un des principaux sujets du congrès était l'éthique et le partage d'organes. Plus d'une centaine de spécialistes et de chercheurs de la transplantation d'organes de Turquie, d'Iran, d'Arabie Séoudite, du Qatar, de Jordanie, d'Egypte, du Japon, de Corée du Sud, de Hong Kong, des Etats-Unis et d'Allemagne ont assisté à la discussion.


Dénonciation du Prélèvement d'organes à vif par le PCC

L'après-midi de la journée d'ouverture du congrès, le discours de M. Matas, "Tourisme de transplantation du Moyen Orient," a présenté la preuve des crimes de prélèvement d'organes à vif du PCC. Ce qui incluait une publicité en ligne de l'Hôpital Numéro Un de Tianjin, cherchant ouvertement des patients pour des greffes d'organes avec des garanties de courts temps d'attente. Il a également présenté la preuve de l'existance de pillage illégal d'organes à grande échelle sur des donneurs non-consentants, principalement des pratiquants de Falun Gong, en Chine.


Le Falun Gong est une pratique originaire de Chine dont les principes sont Authenticité-Bonté-Patience. Près de 100 millions de personnes avaient commencé à le pratiquer en l'espace de quelques années après que M. Li Hongzhi, son fondateur, l'a rendu public en 1992. M. Matas a expliqué : "En 1999, les pratiquants étaient, d'après des études du gouvernement chinois, plus nombreux que les membres du Parti communiste. C'est alors que par peur de perdre sa suprématie idéologique et jaloux d'une telle popularité, le PCC a interdit le Falun Gong." D'innombrables pratiquants ont été arrêtés et soumis à la torture. Beaucoup d'entre eux ont disparu lors des gardes à vue. "David Kilgour et moi-même avons conclu que beaucoup des disparus ont été tués pour leurs organes."


M. Matas a poursuivi : "De nombreux pratiquants de Falun Gong ont également rapporté avoir été soumis à des anayses de sang régulières et des examens d'organes alors qu'ils étaient en détention en Chine, à la différence des autres détenus." Matas a souligné que de tels analyses de sang et examens d'organes ne pouvaient pas être pour la santé des pratiquants de Falun Gong qui étaient par ailleurs soumis à répétition à la torture pour leurs convictions, mais que ces analyses auraient été nécessaires pour la transplantation d'organes.


“ Le grand nombre d'opérations de transplantation et les temps d'attente extrêment courts pour les transplantations d'organes en Chine sont une autre preuve accablante," a déclaré M. Matas. "Partout ailleurs dans le monde, les temps d'attente se comptent en mois et en années. De courts temps d'attente pour un doneur décédé signifient que quelqu'un est en train d'être tué pour cette transplantation. Il n'y a pas d'explication pour le nombre de transplantations si ce n'est la source du Falun Gong."


Le Président du MESOT condamne la Transplantation non-éthique d'organes

Le Prof. Dr. Mehmet Haberal, Président du MESOT et ancien Recteur de l'Université Baskent, en Turquie, a dit aux journalistes l'interrogeant sur son point de vue sur le prélèvement d'organes à vif du PCC : "La transplantation d'organes est pour sauver des vies. Où que cela ait lieu dans le monde, j'objecte à l'acte de transplantation d'organes non éthique. De plus, je crois que mes collègues dans cette conférence partagent aussi ce point de vue."


Avec le soutien des organisateurs de la conférence, les pratiquants de Falun Gong ont distribué des documents d'information sur le prélèvement d'organes à vif du PCC sur des pratiquants de Falun Gong à plus d'une centaine de spécialistes et de chercheurs participant à la conférence.


Version en anglais :
Istanbul, Turkey: CCP's Live Organ Harvesting Exposed at the 14th Congress of Middle East Society for Organ Transplantation

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.