Redécouvrir mon état initial de cultivation à travers l’environnement de groupe (1ère partie)

J’ai commencé à pratiquer Falun Dafa en 1995 et j'ai baigné dans l’énergie de la pratique de groupe au début. Deux années plus tard, j’ai déménagé et commencé un nouveau travail, si bien que j’ai perdu cet environnement.


J’ai continué à étudier Fa et à faire les exercices. En surface, je faisais bien les choses. En réalité, cependant, j’ai oublié que j’avais été fortement influencé par les notions des personnes ordinaires et que j’étais impliqué dans les affaires humaines.


Avec ma compréhension faussée des principes de Dafa et mes forts attachements, il y avait des failles dans ma cultivation et les forces anciennes ont pu en profiter. En distribuant des documents de clarification un jour, j’ai été arrêté et interné dans un camp de travail.


Bénéficier de la pratique de groupe

Le Maître a dit :

" Je vous demande d’aller faire la pratique collective dans les parcs afin de former un environnement, cet environnement est le meilleur moyen pour changer l’apparence de l’homme. La conduite de haut niveau que les disciples du Dafa ont établi dans cet environnement, y compris toute parole et tout acte peut faire connaître aux gens leurs propres insuffisances, découvrir leurs écarts, peut émouvoir les gens, fondre et forger la conduite des gens, et peut les faire s’élever plus rapidement, c’est pourquoi les nouveaux élèves et les disciples autodidactes doivent absolument aller faire les exercices sur les points de pratique." (" Environnement" dans Points essentiels pour un avancement diligent)


J’ai commencé à pratiquer Dafa en juin 1995 à l’âge de 35 ans. Cela faisait six mois que je souffrais d’une maladie incurable appelée : " Purpura thrombopénique idiopathique " (PTI). Une semaine après avoir commencé à pratiquer, je suis retourné travailler, plein de vitalité et d’énergie.


En moins de six mois, tous mes autres maux ont disparu.


Ayant personnellement été témoin de cette incroyable et extraordinaire magie de Dafa, je ne pouvais contenir ma joie et mon excitation, si bien que j’ai fait part de tout cela à mes parents, mes amis et collègues.


Dès lors, je me suis lancé dans la cultivation-pratique, qu’il fasse beau, qu’il pleuve, par un froid glacial ou une chaleur accablante, aussi occupé ou épuisé que je pouvais être. Tous les jours sans exception, je participais à l’étude du Fa et aux exercices en groupe, partageant constamment avec les compagnons de pratique et apprenant d’eux.


Pendant plus de deux ans, j’ai été plongé corps et âme dans l’environnement de groupe, où nous nous rappelions à l’ordre les uns les autres, nous encouragions les uns les autres, nous aidions les uns les autres en parole et en actions, pour êtres sûrs de ne pas nous écarter des stricts critères de Dafa. En agissant de la sorte, nous pouvions jouir d’un grand bonheur et des bienfaits du Fa.


Une leçon amère

Rétrospectivement, quand je considère mon chemin de cultivation ces douze dernières années, je vois que j’étais très diligent les deux premières années quand je cultivais dans un environnement de groupe.


Puis , lorsque j’ai eu un nouvel emploi et que j’ai déménagé, j’ai pensé à comment continuer ma pratique, combien ma foi en Dafa était forte et je croyais continuer à bien faire tout seul après avoir quitté mon groupe de compagnons de pratique.


En 1999, quand la persécution a commencé, je suis devenu instable. Toutes sortes d’attachements se sont manifestés, et l’attachement à la peur a suivi. J’ai arrêté de fréquenter les groupes d’étude de Fa et les sites de pratique.


Le Maître a dit :

" Je me rappelle de la période où vous veniez d'obtenir le Fa, en voyant ce Fa, notamment les deux premiers des trois groupes de personnes dont j'ai parlé, après avoir vu le Fa vous aviez vraiment un tel sentiment, vous étiez vraiment très heureux ! C'est vraiment merveilleux ! Je l’ai enfin trouvé ! Les gens n'attendaient que cela après des milliers et des milliers d'années, n'est-ce pas ? Au fond de votre être, vous sentiez que vous pouviez abandonner n’importe quel cœur humain, que vous étiez déterminés à bien vous cultiver. Cet enthousiasme permet aux gens d'avancer diligemment. Mais le temps passant, vous avez progressivement perdu cette sensation, la paresse de l'homme, toutes sortes de conceptions humaines, face aux phénomènes en désordre de la société, cela a constitué toutes sortes d'attractions et d'interférences " (Enseignement de Fa à la conférence de Fa dans la grande région de New York 2013)


Les forces anciennes n’ont pas tardé à profiter de mes lacunes. J’ai été arrêté en 2005 et interné dans un camp de travaux forcés. Ce fut un temps de la honte et du regret sur mon chemin de cultivation.


Quand j’ai été relâché une année plus tard et que je suis rentré chez moi, j’étais rempli d’un sentiment accablant d’impuissance et plongé dans une profonde solitude.


Au cours des trois années suivantes, j’évitais de garder chez moi toute chose ayant un lien quelconque avec le Falun Dafa. Ma peur a empoisonné ma famille. Je suis devenu irritable. A la moindre provocation, j’explosais et peu à peu ma nature démoniaque a pris le contrôle.


Mon corps a commencé à en subir les conséquences .Il montrait toutes sortes de symptômes de maladie. J’avais des démangeaisons partout. Plus je me grattais, plus mon état empirait jusqu’à ce que je sois couvert de pus et de croutes.


J’ai essayé de valider le Fa, de distribuer des documents de clarification, et de faire ce que j’étais censé faire, mais j’étais de plus en plus tendu et ne pouvais émettre aucune pensée droite.


Mon état de profonde détresse a duré jusqu’à ce que je lise plusieurs enseignements du Maître écrits depuis 2009. Une pensée a ensuite émergé je ne sais d’où, et une voix a résonné en moi encore et encore: " Je retournerai dans le groupe d’étude de Fa et au site de pratique "


Avec cela, le Maître m’a offert une opportunité.


Retour dans un environnement de groupe

J’ai rassemblé mon courage et me suis présenté à une étude de Fa en groupe. J’ai remarqué combien les pratiquants étaient dévoués et diligents. Ils travaillent et se coordonnent bien en préparant les documents de Dafa, en validant Fa, en parlant aux gens du Fa et de la persécution, en imprimant les enseignements de Fa du Maître et en les distribuant en temps opportun.


En écrivant ces lignes, mes larmes se sont mises à couler. Je me sens si reconnaissant envers le Maître compatissant qui m’a permis de revenir parmi les siens et m’a donné une autre chance de retourner à l’authentique cultivation et pratique.


J’ai regardé sérieusement à l’intérieur et réalisé que mon enfance toute entière a baigné dans la culture dégénérée du Parti communiste chinois. Puis j’ai travaillé au sein du Parti durant des années, m’impliquant davantage dans les pensées et les actions conformes à son idéologie.


J’ai reconnu les merveilles et la puissance du Falun Dafa quand j’ai commencé à cultiver. Mon corps a été nettoyé par le Maître, mais mon état mental était encore imprégné du poison de la culture du Parti.


J’ai tendance à être timide. Donc, quand la persécution a commencé, ma peur a pris le dessus, et mon désir de garder mon emploi enviable et une vie confortable ont fourni aux forces anciennes une faille à exploiter.


Maître a dit :

" La peur peut conduire l’homme à faire des erreurs, la peur peut aussi faire que l’homme perde l’occasion prédestinée, la peur est une passe mortelle sur le chemin d’un être humain vers la divinité " ("Sortir d’une passe mortelle" dans Points essentiels pour un avancement diligent )


Avec l’environnement d’étude de Fa en groupe, j’ai pu étudier le Fa systématiquement et continuellement mesurer mes pensées et actions selon ce que j’ai appris.


Faire partie d’un groupe procure une grande motivation pour rester au sein des principes de Fa en tous points. Le groupe permet de s’aider les uns et les autres à rester concentrer. Le groupe donne à chacun la force d’affronter les difficultés qu’il pourrait être trop difficile d’affronter seul.


Si vous ne faites pas partie d’un groupe, surtout en Chine, il sera plus difficile de respecter en permanence les principes de Fa. Si nous ne parvenons pas à contrôler chacune de nos pensées et de nos actions, alors de petits problèmes peuvent facilement devenir de gros problèmes, et ensuite de sérieux problèmes.


Si les disciples de Dafa craignent de sortir du confort et de la sécurité relative de leurs maisons, toutes sortes d’attachements vont apparaître. Il leur sera impossible d’utiliser le dur environnement pour améliorer leur xinxing et élever leurs niveaux, encore moins d’accroître leur sagesse pour comprendre ce que le Maître enseigne à propos de la collaboration et de la coordination. Il sera difficile d’être une véritable particule du corps entier. Alors comment pourrons-nous rester propres et purs, accomplir nos vœux préhistoriques et atteindre la plénitude ?


Maître, votre disciple est reconnaissant d’avoir la chance de retourner.

Je retournerai et garderai mon état de cultivation initial.

(À suivre)


Version anglaise :
Rediscovering My Original Cultivation State Through Group Practice (Part 1 of 2)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.