Ce à quoi ressemblait la Chine il y a 1000 ans

La Cloche de la Tour de Xi'an (Chinois: 西安钟楼), construite en 1384 au début de la Dynastie Ming , est un symbole de la ville de Xi'an (Wikipédia)

Voici mille ans, toutes les grandes villes du monde étaient plongées dans un noir de poix une fois le soleil couché, toutes excepté en Chine où les villes s’égayaient de mille lumières.


La Chine était alors le seul pays constitué dont les villes avaient des populations excédant le million d'habitants. Durant le 11éme siècle, la population des plus grandes villes d'Europe telles que Londres, Paris, et Venise ne se comptait qu’en dizaines de milliers.


Mais la capitale de la Chine comptait alors près de 1,5 millions de Chinois. Il y avait de plus six villes dont les populations dépassaient les 200 000 habitants, et 46 avec plus de 100 000.


Dans ces villes, on trouvait des centres de santé publique, des orphelinats, des structures pour personnes âgées, et des cimetières publics pour les pauvres. Sous plus d'un aspect, les infrastructures sanitaires étaient similaires à celles d'aujourd'hui.


L’Europe était alors assez pauvre et arriérée; l'Amérique du Nord pas encore développée, et l'Afrique très primitive.


Au 13éme siècle, la seconde ville la plus grande et la plus prospère en dehors de Chine était Bagdad en Irak, dont la population avoisinait les 500 000 habitants. Venise, en occident, n’en avait que 100 000 alors que les villes de Hangzhou, Suzhou, et Chengdu en Chine en comptaient chacune plus d'un million.


Lorsque des Vénitiens visitaient la ville de Hangzhou de la Province du Zhejiang en Chine, ils s'y référaient comme à un "paradis" et à "la ville la plus belle et la plus noble du monde". Les Italiens auraient inventé les spaghettis après avoir vu les nouilles chinoises et développé leur propre style de glaces après avoir vu les crèmes glacées chinoises.


À cette époque, la sidérurgie du nord de la Chine avait une production annuelle s'élevant à 14 millions de tonnes. Cependant, en 1788, près de 400 ans plus tard, la sidérurgie britannique toute entière produisait à peine 85 000 tonnes par an !


Au 11éme siècle, la Chine utilisait déjà le papier monnaie que l'Europe n'a commencé à utiliser qu'au 17éme siècle. En 1661, les billets de banque suédois devinrent les premiers billets de banque européens en circulation. La monnaie chinoise était plus forte alors que le dollar américain et l'euro européen, et les pièces de monnaie chinoises avaient aussi plus de valeur.


Il y a mille ans, les Chinois avaient un grand sens des affaires. Par exemple, les gens de la Dynastie Song échangeaient la porcelaine constituée d’un agrégat d’éléments du sol contre de grandes quantités d'or et d'argent.


Fût un temps où les Chinois étaient tenus en haute estime par toutes les nations. Les artisans chinois étaient considérés comme un des trésors du monde. Ils utilisaient leurs compétences techniques très développées en échange de matières premières et de ressources, cependant, aujourd'hui, des millions de personnes en Chine fournissent du travail très bon marché juste pour arriver à vivre.


Sous de nombreux aspects, les Chinois ont abandonné la splendeur de leur propre culture en échange de médiocres doctrines de l'occident.


On pensait il y a mille ans que la Chine était le "centre du monde", leader dans le domaine de l'agriculture, du commerce, de la manufacture, de l'artisanat, et du divertissement. La Chine était aussi à la pointe dans le secteur de l'économie, de la politique, de la technologie, de la culture, de l'académie et dans le domaine militaire.


Aujourd'hui, la Chine est principalement connue pour ses biens et son travail bon marché, et pour être le pays le plus peuplé du monde. Sous de nombreux aspects, elle a été reléguée derrière le reste du monde.


Ce fut le dur labeur et la sagesse des ancêtres chinois qui créèrent une nation aussi puissante à l'époque, mais les générations actuelles sont décrites comme étant paresseuses et apathiques, résultant en un état arriéré prévalent dans la société chinoise. Qui est à blâmer pour la perte d'un si grand héritage culturel?


Xi'an était considérée comme étant la plus grande ville du monde il y a 1000 ans et aussi le plus grand centre culturel asiatique mondial, la mecque religieuse, et le portail du commerce ! À l'époque, Le Produit domestique Brut de la Chine (PDB) constituait 80% du PDB mondial. Les Chinois d'aujourd'hui sont choqués par cette information et demandent incrédules, "Comment est-ce possible ?!"


Peu de Chinois réalisent que la Chine d'aujourd'hui pâlit en comparaison de son glorieux passé d'autrefois.


Version anglaise :
The Face of China 1,000 Years Ago

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.