S’élever en abandonnant

C’est ma compréhension que le processus de s’élever dans la cultivation est un processus de lâcher prise. Le titre du premier chapitre dans Zhuan Falun est "Conduire véritablement les gens vers des niveaux élevés ". Pour moi, cela signifie " s’élever ". Le Maître nous enseigne comment nous élever, qui consiste en un processus d' abandonner les choses.


Le Maître l’a explicitement indiqué dans le premier chapitre de Zhuan Falun :

[(…) « Je vais vous dire une vérité : tout le processus de cultivation et de pratique d’une personne consiste à abandonner sans cesse ses attachements humains.”(…)].


Maître a également donné des exemples, tel que Sakyamuni demandant à ses disciples de tout abandonner y compris leurs corps, et il a parlé de la vacuité et du vide dans le Bouddhisme et le Taoïsme.


Tous ces enseignements et exemples nous montrent comment nous élever. Ma compréhension est que pour s’élever, on doit tout abandonner. Dans la société ordinaire, les gens poursuivent la célébrité, l’argent et la sentimentalité. Ces choses sont très séduisantes et attirantes, néanmoins nous devons toutes les abandonner.


J’avais toujours pensé qu’il était facile d’abandonner ces choses. Cependant, j’ai plus tard découvert que je n’avais pas abandonné la sentimentalité, spécialement l’attachement à mon fils. Le Maître nous a dit dans le Fa que chaque personne a son propre destin, et que personne ne peut contrôler le destin des autres. Mais je ne pouvais tout simplement pas me débarrasser de mon attachement.


Cet attachement a fait que je suis devenue déprimée, et cela m’a causé une douleur insupportable. À la fin, je suis tombée gravement malade et j’ai énormément souffert physiquement. Toutes sortes de notions humaines me tourmentaient. Je me suis demandé à moi-même : « Est-ce que je veux vivre? Y a-t-il dans le monde humain quelque chose qui mérite que je reste ici? » La seule raison pour laquelle je ne me suis pas suicidée était que je ne pouvais pas laisser un si grand Maître et le Fa. C’était un gros attachement.


Le Maître bienveillant a vu que je voulais encore cultiver et il m’a aidée. Une semaine plus tard, je me suis rétablie physiquement et psychologiquement. Maître a prolongé ma vie, mais ce temps est limité et la cultivation est sérieuse. Je dois essayer de mon mieux d’abandonner mes attachements. Chaque pratiquant a une histoire, une qualité innée et un karma différents. Certains pratiquants peuvent abandonner facilement les choses, certains ne peuvent abandonner qu’une partie de leurs attachements, et d’autres ne comprennent même pas ce principe.


J’espère que chaque compagnon de pratique pourra s’élever dans la cultivation. La raison pour laquelle j’ai écrit cet article est pour rappeler à chacun de regarder vraiment à l’intérieur et de se demander à soi-même—ai-je vraiment tout abandonné ? Maître veut que nous nous élevions tous, mais qu’une personne puisse s’élever ou non ne dépend que d’elle-même.


Mon niveau est limité. Veuillez s’il vous plaît me corriger si quoique ce soit d’erroné dans ma compréhension.

Traduit de l'anglais :
Improve by Giving Up

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.