Présentation du Falun Gong et signatures de pétition place Paul Bec, à Montpellier

Obtenir l’autorisation de la Mairie en affrontant la difficulté

L’année dernière, nous avions organisé un stand de clarification sur la place de la Comédie, la place principale de Montpellier. Depuis cette année, la Mairie n’autorise plus les manifestations sur cette place et demande le dépôt d’un formulaire d’une dizaine de pages au plus tard deux mois avant la date prévue. Il nous a donc fallu plusieurs aller-retour pour réussir à obtenir l’autorisation pour un stand place Paul Bec qui s’est révélée être au final un très bon emplacement, point de passage entre la sortie du grand centre commercial du Polygone et le quartier Antigone et disposant d’une station de tram.


Maître a dit lors de la Conférence de Loi de New-York le 7 avril 2007 :

" En général, là où il y a un problème, c’est là que les disciples de Dafa doivent aller clarifier les faits avec persévérance et sans relâche. "


C’est ce que nous avons fait avec la personne de la Mairie en charge des autorisations d’occupation du domaine public.


Démonstration des exercices, distribution de flyers et signature de pétitions

Nous nous sommes donc retrouvés ce samedi 15 septembre 2018 après-midi, sept pratiquants de Marseille, Montpellier et Toulouse pour distribuer des flyers, faire signer des pétitions appelant les députés à aider à faire cesser la persécution en Chine et faire des démonstrations de la pratique des exercices.

 
 


La démonstration des exercices, notamment la méditation, a beaucoup attiré l’attention des passants et des passagers du tram. Un monsieur curieux a discuté avec l’un d’entre nous. Tout d’abord, il ne voulait pas signer la pétition. Il est repassé un peu plus tard et a accepté alors de la signer.


D’autres personnes nous ont encouragés à continuer de dénoncer la persécution et les prélèvements forcés d’organes.


Plusieurs personnes souhaitent rejoindre notre pratique de groupe

Nous avons un point de pratique tous les samedis matins au Domaine d’O, un château renaissance avec son parc au nord de Montpellier devenu domaine départemental. Plusieurs personnes rencontrées ont exprimé le souhait de venir essayer la pratique du Falun Gong.


Un monsieur Portugais a beaucoup parlé avec deux d’entre nous. Dès que nous avons mentionné ' Zhen Shan Ren ' (Sincérité-Bonté-Tolérance) , il a tout de suite dit : " C’est sûr que le gouvernement chinois est contre ! ". Il n’arrivait pas à partir. Il a fini par s'éloigner après avoir dit : " Merci infiniment d'être venus aujourd'hui nous présenter cet enseignement. C'est très précieux. Je vais aller sur le site et tout lire. "


Après s’être entendue expliquer ce qu’est le Falun Gong, une dame a souhaité venir à la pratique le samedi et a déclaré : " Rien que d’être ici, je me sens bien. Merci pour ce que vous faites "


Une autre dame de plus de cinquante ans a trouvé un dépliant dans un magasin juste à côté. " C’est quelqu’un qui l’a laissé pour moi nous a-t-elle dit ". Elle a expliqué avoir pratiqué de longues années différentes choses comme le taichi et le yoga. Quand elle a vu le dépliant, elle s’est dit : ça c’est pour moi ! Elle était donc ravie de voir que nous étions juste à côté. Enthousiaste, elle a déjà prévu de se rendre le samedi suivant sur le point de pratique collective pour essayer.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.