Les projections de "Letter from Masanjia" affichent complet au Festival du film documentaire de Thessalonique

Le film documentaire Letter from Masanjia a été projeté les 5 et 7 mars au Festival annuel du documentaire de Thessalonique (TDF) à Thessalonique, en Grèce. Les deux projections se sont déroulées à guichets fermés, et le réalisateur et producteur, Leon Lee, était présent pour répondre aux questions du public.


Le documentaire raconte l'histoire de M. Sun Yi, qui a écrit une lettre SOS alors qu'il était emprisonné dans le tristement célèbre camp de travaux forcés de Masanjia pour sa pratique du Falun Gong.


La lettre est arrivée aux États-Unis, cachée dans une boîte de décorations d'Halloween que Sun Yi était forcé de fabriquer dans le camp de travail. Lorsqu'une mère de deux enfants de l'Oregon, Julie Keith, l'a découverte en déballant le paquet acheté chez Kmart, l’histoire est devenue virale et la série d'événements a finalement conduit à la fermeture de Masanjia.

 
 


Même si Sun Yi craignait pour sa vie et la sécurité de sa famille, il a réalisé que c'était l'occasion de mettre en lumière la brutalité du régime chinois. Il a décidé de faire un film sur la dure réalité d'être un défenseur des droits humains en Chine, au péril de sa vie.

 


De nombreux spectateurs ont dit avoir été ébranlés au plus profond d'eux-mêmes par le film. Une femme a rencontré le réalisateur Leon Lee après la projection : bien qu'elle ne pouvait pas lui parler en anglais, elle tenait sa main sur sa poitrine et pleurait.


D'autres ont demandé comment le film avait pu être réalisé malgré la forte surveillance en Chine, comment Sun Yi avait réussi à pardonner à ses gardes, et pourquoi la société occidentale accordait si peu d'attention à ces abus tout en continuant à importer des produits "made in China".

 

La séance de questions-réponses a dépassé les 30 minutes qui lui étaient allouées et a dû se poursuivre à l'extérieur du théâtre.


Alors qu'il marchait dans la rue le lendemain, M. Lee a été arrêté à deux reprises par des spectateurs qui ont exprimé leur admiration pour Sun Yi et ont remercié M. Lee d'avoir apporté le documentaire à Thessalonique.


 


Pendant son séjour en Grèce, M. Lee a également été interviewé par TV 100, la station de radio ERT3, le journal télévisé de Zougla et Radio Thessalonique, afin de sensibiliser un public plus large aux violations des droits humains en Chine.


Greece: Screenings of “Letter from Masanjia” Sold Out at Documentary Film Festival

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.