Conférence de partage d'expériences 2019 en Autriche

La 17e conférence de partage d'expériences du Falun Dafa d'Autriche a eu lieu le dimanche 2 juin 2019 dans le Gloggnitz Provostry, ancien monastère catholique médiéval, à Gloggnitz.


 
Gloggnitz Provostry


Treize pratiquants ont partagé leurs expériences de cultivation allant de dépasser les tribulations en cherchant ses propres insuffisances et en éliminant ses attachements à parler du Falun Dafa aux gens. Leurs histoires ont encouragé et inspiré les pratiquants assistant à la conférence à chérir l'occasion de cultiver et à être plus diligents sur le chemin vers l’éveil.


 
 
Les pratiquants partagent leurs expériences de cultivation lors du 17e Fahui d'Autriche.

Cultiver au travail

Christina a commencé à pratiquer le Falun Dafa à l'âge de 8 ans quand la persécution faisait rage en Chine. Elle a parlé des tests de xinxing qu'elle a dû traverser à son travail.


Son superviseur pensait qu'elle ne se préoccupait que d'elle-même et 'a critiquée devant ses collègues de travail. Elle a été bouleversée d'être traitée injustement.


En étudiant les enseignements du Fa, elle a découvert qu'elle était attachée à la renommée et au gain personnel ainsi qu'à la recherche du confort. Elle a essayé d'agir en accord avec les principes du Falun Dafa et s'est montrée aimable avec son superviseur, comme si rien ne s'était passé. Elle a aussi parlé du Falun Dafa à ses collègues chaque fois qu'elle en a eu l'opportunité. Presque tous ont signé une pétition pour aider à mettre fin à la persécution. Son superviseur a changé d'attitude envers elle et ses collègues de travail ont fait son éloge pour la façon dont elle avait géré la situation.


Parler de Shen Yun aux politiciens

Maria a expliqué comment elle a trouvé un théâtre pour que Shen Yun puisse se produire à Graz. Elle a dit que, depuis longtemps, elle avait un fort désir de faire venir Shen Yun à Graz. Grâce à des connaissances, elle a eu la chance d'assister à une activité où elle a rencontré des représentants du gouvernement local et leur a parlé de Shen Yun.


Pendant qu'elle travaillait avec d'autres pratiquants sur le projet, la manière dont ils faisaient certaines choses à ce moment-là, la rendait mal à l'aise. Ceci l'a éveillée au fait qu'elle manquait de tolérance.


Une meilleure relation avec son père

Sonja a eu une enfance malheureuse. Son père buvait à l'excès et souvent maltraitait sa mère et son frère aîné. Ses parents ont fini par divorcer. Elle a haï son père pendant de nombreuses années.


Elle a commencé à pratiquer Dafa à l'âge de 28 ans. Quelque temps plus tard, elle s'est retrouvée à souvent penser à son père. Elle ne l'avait pas vu depuis seize ans, mais l'a contacté et ils se sont rencontrés plusieurs fois. Sa famille s'est même réunie une fois. Le Falun Dafa lui a appris à lâcher son inimitié pour son père et l'a aidée à réparer les relations dans sa famille brisée.


Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2019/6/10/178006.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.