Sensibiliser à propos du Falun Dafa et de la situation en Chine dans le contexte du Meadows Festival à Edimbourg

Depuis sa première édition en 1974, le Edinburgh Meadows Festival est devenu une institution. Il ouvre la saison des festivals d'Édimbourg chaque année en juin.


Les pratiquants de Falun Dafa ont participé à l'édition de cette année les 1er et 2 juin 2019. Ils ont présenté Falun Dafa au public et dénoncé la persécution du Parti communiste chinois (PCC).


 
Démonstration des exercices
 
Prestation des tambours à la taille
 
Des spectateurs apprennent les exercices du Falun Dafa.

Beaucoup ont demandé plus d'informations sur Falun Dafa. Certains ont appris les exercices de Falun Dafa sur le champ, et ont demandé l'adresse du site d’exercices à Edimbourg.


Soutien public aux efforts des pratiquants de Falun Dafa pour mettre fin à la répression

 
Présenter le Falun Dafa et sensibiliser à la persécution en Chine


Après avoir appris la persécution du Parti communiste chinois (PCC) à l'encontre de ceux qui suivent le principe Véracité-Bonté-Tolérance, beaucoup ont été choqués et ont immédiatement signé la pétition pour mettre fin aux persécutions.


Une Polonaise a dit que la Pologne avait été sous contrôle communiste et qu'elle connaissait la nature du parti communiste et comprenait de quel type de société il s'agissait. Elle a dit qu' à mesure que le parti communiste créait la peur, plus personne ne se faisait confiance et n'osait dire la vérité. Elle a signé la pétition et exprimé une sincère reconnaissance envers les pratiquants du Falun Dafa.


Une femme d'une cinquantaine d'années est venue au stand du Falun Dafa et a signé la pétition. Elle a dit : "Je signerai chaque année. Ceci (la persécution) doit cesser immédiatement."


Plusieurs fois, des gens sont partis après avoir pris des dépliants puis revenus peu après pour signer la pétition. Ils ont dit qu'ils avaient lu le dépliant et compris ce qui se passait. Ils souhaitaient soutenir les pratiquants du Falun Dafa et ont condamné la persécution.


Un homme, semblant dans la trentaine, a dit qu'il avait pris un dépliant la veille et était revenu juste pour signer la pétition. Une adolescente a amené trois amies signer et a dit : "La persécution a duré plus longtemps que je n'ai vécu. C'est terrible."


Un jeune homme aide à recueillir des signatures

Stuart Collins est l'un des fondateurs d'Uplands Roast, qui possède des cafés de rue dans plusieurs villes de Grande-Bretagne. Le premier matin du festival, il a vu la banderole des pratiquants avec la mention "Stop au prélèvement d’organes à vif". Il s'est présenté au stand et a demandé des formulaires de pétition et des dépliants.


Collins a dit : " Je souhaite vous aider en plaçant le formulaire de pétition dans mon café et en demandant aux clients de le signer pour aider à mettre fin à la persécution. Il faut que plus de gens soient au courant de ça."


 
Stuart Collins (à droite) et son ami
 
Formulaire de pétition et dépliants du Falun Dafa dans le café


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.