Des activités organisées dans quatre villes bulgares dénoncent la persécution par le PCC

En Bulgarie les pratiquants ont organisé des évènements à Plovdiv, Sofia, Bourgas et Varna en décembre 2021, visant à dénoncer la persécution des pratiquants de Falun Dafa par le Parti communiste chinois (PCC) en Chine.


Une collecte de signatures à Plovdiv appelle à faire cesser la persécution.


Les pratiquants organisent des activités à Bourgas


Collecte de signature à Varna


Collecte de signature à Sofia


Les pratiquants protestent contre la persécution devant l'ambassade chinoise.

La brutalité du PCC a suscité des condamnations unanimes, notamment pour son crime de prélèvement d'organes sur des pratiquants de leur vivant. Les habitants de chaque ville ont signé la pétition appelant à la fin des atrocités du PCC et à traduire en justice Jiang Zemin, l'ancien chef du PCC qui a lancé la persécution.


Beaucoup de jeunes à Sofia ont manifesté leur curiosité et souhaité en savoir plus sur le Falun Dafa. Tsvetelina, une jeune politologue, a déclaré qu'elle voulait aider à mettre fin à la persécution du PCC. Deux jeunes femmes sont venues ensemble pour signer la pétition. L'une d'elles a dit qu'elle lisait un livre de Falun Dafa et soutenait les droits de l'homme des pratiquants de Falun Dafa en Chine et partout dans le monde.


Qu’est-ce que le Falun Dafa ?
Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public par M. Li Hongzhi, en 1992, à Changchun en Chine. La discipline spirituelle est aujourd’hui pratiquée dans plus de 100 pays et régions. Des millions de gens ont adopté la pratique basée sur le principe de Vérité-Bonté-Tolérance et sur cinq exercices doux et constaté une amélioration notable de leur santé et de leur bien-être.


Jiang Zemin, ancien chef du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de la discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et a émis le 20 juillet 1999, un ordre d’interdire la pratique.


Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution ces 22 dernières années. Toutefois le nombre réel pourrait être de loin plus élevé. Plus nombreux sont ceux à être emprisonnés et torturés pour leur foi.


Il existe des preuves concrètes que le PCC approuve le prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants détenus, qui sont assassinés pour pourvoir en organes l’industrie des greffes.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise :
Bulgaria: Practitioners Hold Activities in Four Cities to Expose the CCP’s Persecution

Version chinoise:
保加利亚学员在多城市传播法轮功真相

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.