Ancienne tradition : L’honnêteté de Meng Xin

Meng Xin, aussi appelé Xiuren, vivait à Guangchuan Suolu ( dans le comté actuel de Shengzhang, Province de Shandong). Il était issu d’une famille pauvre, mais depuis des générations sa famille était adepte du Confucianisme. Plus tard, il abandonna ses études et rejoignit l’armée pour suivre l’Empereur Xiaowu. Lorsque l’Empereur entra dans la partie principale de la Chine, Meng Xin fut promu Gouverneur de Zhaoping Il pratiquait la générosité et le pacifisme dans son gouvernement. Ainsi, les tyrans locaux n’osaient pas violer la loi.

Durant son mandat, Meng Xin fut exempt de corruption. Lorsqu’il perdit son poste officiel, il devint très pauvre et eut des difficultés à nourrir quotidiennement sa famille. Sa seule possession était un vieux bœuf. Un jour alors qu’il était parti, son neveu essaya de vendre le bœuf pour acheter de la nourriture. Alors que le contrat de vente était rédigé, Meng Xin rentra chez lui et découvrit l’affaire, en voyant l’acheteur du bœuf il lui dit :’ Ce bœuf est malade et incapable de faire même un travail léger. Il vous sera inutile.’’ Lorsqu’il eut fini de parler, il se retourna et punit son neveu en le fouettant avec un bâton vingt fois pour avoir trompé l’acheteur du bœuf. L’acheteur du bœuf soupira et dit à Meng Xin :’’ Honorable Meng, s’il vous plait vendez-moi le bœuf. Je n’en ai pas besoin pour faire un travail difficile.’’ Même alors que le vendeur de bœuf le suppliait de lui vendre le bœuf, Meng Xin continua à refuser. Finalement le vendeur s’en alla.

Il s’avéra que l’acheteur de bœuf travaillait pour l’Empereur Zhouwen. Et lorsque l’Empereur découvrit ce qui s’était passé, il fut profondément touché. Peu de temps après cela, Meng Xin fut recommandé pour un poste de précepteur pour le Prince Héritier. Plus tard, il fut promu Grand maître pour le Prince Héritier. Tous les érudits de cette époque se sentaient honorés grâce à lui. On lui accorda l’honneur d’être Imperator de cavalerie, portant cet honneur en tant que Sansi et cavalier pour servir l’Empereur. Il se retira plus tard et retourna dans sa ville natale avec beaucoup d’honneur.

(Cité de Beishi Liezhuan( Biographies de l’Histoire du Nord), Section 58)


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.