Sagesse commune aux cultures orientale et occidentale : La Vérité émergera

William Shakespeare, le géant littéraire du 16ème siècle, a cité ces mots dans sa pièce Le Marchand de Venise : "La vérité émergera. Le crime ne peut pas demeurer longtemps caché, " Cela signifie que la vérité concernant chaque événement finira par apparaître. Une autre expression utilisée dans les Contes de Cantorbéry de Chaucer "Le crime sera montré au grand jour", a également été employée dès la Grèce Antique.


Un des dictons chinois décrivant comment le crime finit toujours par être révélé "Dong Chuang Shi Fa" signifie "Les choses discutées près des fenêtres faisant face à l’est sont exposées." Ce qui renvoie à une histoire à propos de Qin Hui, un mauvais fonctionnaire de la cour pendant la Dynastie Song qui a tourmenté Yue Fei, un général fidèle, jusqu’à la mort. C’est une histoire bien connue qui a été transmise depuis 900 ans


En l’an 1100 après J-C, Hui Zhong est devenu l’Empereur de la Dynastie Song. C’était pendant son règne que l’Empire Song a commencé à décliner. Une tribu appelée Nu Zhen prit le pouvoir et établit une nation appelée Jin. Jin agrandissait sans cesse son territoire et commençait à prendre de plus en plus de la terre chinoise. En 1126, l’Empereur Hui Zong abdiqua en faveur de son fils aîné, Hang, qui fut couronné en tant qu’Empereur Qin Zong. Peu après cela, Jin envahit la Chine et prit la capitale, Bian Liang (Kaifei actuel) de l’Empire Song.


Hui Zong et son fils, l'Empereur nouvellement couronné Qin Zong étaient toujours dans la ville. Ils ne réussirent pas à s’échapper face à l’avancée des Jin. Ils furent capturés par les Jin et devinrent des prisonniers. Le reste de la famille royale des Song s’était sauvée jusqu’en Chine méridionale, où la famille et ses partisans installèrent une nouvelle capitale Lin’an (Hangzhou actuel). Les historiens divisent habituellement la Dynastie Song en Song du Nord (960-1127) et en Song du Sud (1127-1279).


Yue Fei (1103 – 1142 après J-C) naquit dans une pauvre famille de fermier. Son père mourut alors qu’il était très jeune. C’était lorsque les Jin du nord-est conquéraient le Sud. Yue Fei joignit l’armée des Song et s’éleva au rang de général. Il était un stratège militaire brillant. Yue Fei mena son armée pour combattre les Jin et accumula les victoires une après l'autre. Craignant l’armée de Yue, Jin contacta secrètement le premier ministre de la Dynastie Song du Sud, Qin Hui, et lui offrit beaucoup d’argent, et en échange, Qin Hui devrait se débarasser de Yue Fei. Qin Hui conspirait souvent avec sa femme Wang dans leur chambre près de la fenêtre qui était face à l’est. Ils élaborèrent ainsi un plan pour éliminer Yue Fei.


Qin Hui publia peu après un ordre au nom de l’Empereur rappelant Yue Fei et son fils, Yue Yun, du front. Le père et le fils furent jugés pour haute trahison. Ils furent condamnés à mort. Qin Hui les fit exécuter secrètement.


Quelques années plus tard, Qin Hui mourut. Après la mort de Qin Hui, son fils Qin Xi mourut soudainement. L’épouse de Qin Hui était désolée et demanda à un Taoiste, Fu Zhang, de lui indiquer comment allaient Qin Hui et leur fils dans leur vie après la mort. Fu Zhang avait des capacités supranormales. Il vit Qin Xi enchaîné en enfer. Il demanda a Qin Xi, "Comment va ton père ?" Qin Xi répondit, "Il est en train de se faire interroger en enfer." Fu Zhang fit un voyage en enfer et vit Qin Hui se faisant torturer et en agonie. Dès qu’il vit Fu Zhang, Qin Hui pleura immédiatement et dit, "Je sais pourquoi vous êtes venus me voir. Veuillez dire à mon épouse que la chose que nous avions conspiré d’exécuter près de la fenêtre qui était face à l’est a été révélée "


Après que Wang l'ait appris, elle donna beaucoup d’argent à Fu Zhang en espérant qu’il puisse absoudre les péchés que Qin Hui avait commis. Cependant, les péchés étaient trop immenses et il n’y avait aucun moyen d’absoudre la punition dont Qin Hui devait souffrir. Peu après cela, Wang mourut elle aussi.

Traduit de :
http://www.zhengjian.org/zj/articles/2004/10/25/29653.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.