Le bien et le mal naissent d'une seule pensée spontanée ; La rétribution karmique est toujours juste

Yuan Zishi de la province de Shandong naquit à l'ère Zhizheng ( 1341 ¡V 1368 Ap JC.) pendant le règne de l'empereur Huizhong de la dynastie Yuan ( 1271 ¡V 1368 AP JC.). Il avait un ami proche appelé Miu Qianhu. Miu a eu besoin d'une grosse somme d'argent pour voyager dans le sud de la province de Fujian pour décrocher un poste de surveillance dans le gouvernement local. Yuan lui prêta avec bonté 300 pièces d' argent. Ils avaient été de bons amis depuis l'enfance, ainsi Yuan Zishi ne demanda même pas à Miu de certificat d'endettement.

Quelques années plus tard, une guerre éclata dans la province du Shandong. Des bandits dévalisèrent la maison de Yuan Zishi et ne lui laissèrent. Yuan et sa famille s'enfuirent vers la province de Fujian pour échapper au combat. Il comptait sur son bon ami, Miu Qianhu, pour le dépanner. Il était bien loin de s'attendre à ce que Miu ne veuille même pas le voir. Finalement il parvint à rencontrer Miu, mais Miu l'ignora. Yuan était à bout, ainsi il n'eut pas d'autre choix que de demander les 300 pièces en argent que Miu lui avait empruntées. Yuan fut dévasté lorsque Miu lui refusa complètement. De plus, Miu exigea que Yuan produise un certificat pour prouver sa réclamation.

Yuan renonça à l'idée de récupérer les 300 pièces d' argent. Le Nouvel an chinois approchait. Il pria Miu de lui prêter une certaine somme d'argent de sorte qu'il puisse passer la période de fêtes. Afin de se débarrasser du Yuan, Miu promit de lui remettre une certaine somme d'argent chez lui la veille de la Nouvelle année. Le jour avant le Nouvel an, Yuan attendit chez lui de l'aube jusqu'au soir , mais Miu ne se montra pas. Tous les voisins allumaient leurs lanternes et se préparaient avec excitation à fêter le Nouvel an. Mais la famille de Yuan n'avait rein. Son épouse pleurait. Ils étaient dans la misère.

Cette nuit, bouillonnant de colère, Yuan Zishi ne put pas dormir. Il prit un couteau et l'aiguisa. À l'aube, il prit le couteau sur lui et rendit chez Miu Qianhu. Comme il passait un temple Taoiste il vit un vieux Taoiste appelé XuanYuan Weng se reposant à l'entrée. Le vieux Taoiste pratiquait avec le troisième oeil ouvert. Il pouvait voir des choses dans d'autres dimensions. Quand Yuan Zishi passa à proximité, le Taoiste vit que Yuan était suivi d'un grand groupe de méchants démons. Les démons, chacun brandissant une épée ou un couteau, étaient nus avec des cheveux hirsutes. Ils semblaient menaçants et féroces.

Peu après, Yuan Zishi repassa par le temple Taoiste. Mais cette fois le vieux Taoiste vit que Yuan était suivi d'un grand groupe d'êtres divins avec des couronnes d'or, des accessoires de jade, et des drapeaux. Ils semblaient très agréables et aimables.

En entandant cette histoire, le vieux Taoïste félicita Yuan Zishi et dit, « vous serez béni par la chance. Les êtres divins connaissent votre changement de coeur. Quand vous êtes parti pour la maison de Miu Qianhu, j'ai vu beaucoup de démons féroces vous suivre. Mais quand vous êtes revenu, ils avaient été remplacés par un groupe d'êtres divins responsables de la chance. Maintenant que j'ai entendu votre histoire, je suis convaincu que les mauvaises pensées d'un homme attireront de mauvais démons et que ses pensées aimables attireront les êtres divins de la chance. Les lois célestes sont toujours justes. Même lorsqu'on est seul dans l'obscurité, on ne doit avoir aucune mauvaise pensée, parce que les êtres divins sont omniprésents, et les pensées mauvaises atténueront sa propre vertu ! Avec une bonne pensée indulgente, vous serez protégé et béni par les êtres divins. Vous n'avez plus besoin de vous plaindre à propos de votre mauvaise fortune. » Le Taoiste donna à Yuan Zishi une somme d'argent et du riz pour l'aider à survivre pour l'instant.

Peu après, Yuan Zishi entra par accident dans la caverne d'un être éveillé et il rencontra l' éveillé. Il s'enquit de la cause racine de sa misère dans cette vie. La divinité accorda à Yuan une vision du karma qu'il avait commis dans sa vie précédente. Yuan se rendit compte qu'il avait été un disciple impérial arrogant et étroit-d'esprit qui refusait de recommander ou de promouvoir de plus jeunes disciple. C'était une rétribution karmique que Yuan devienne un homme illettré avec une intelligence mondaine.Puisque Yuan était un snob qui refusait de se faire des amis et ignorait chacun, cela était sa rétribution karmique qu'il soit mis à la porte de sa maison confortable et qu'il n'ait personne pour l'aider. Le ciel punit juste les personnes pour ce qu'elles ont fait. Pourtant Yuan obtint la chance de rencontrer un être éveillé et de se renseigner sur sa vie précédente pour avoir eu une bonne pensée.

Yuan réalisa que chaque mauvaise action sera finalement punie, sans exceptions. L'être éveillé conseilla aussi Yuan Zishi de déménager vers un lieu dans la région de Funing et lui dit que Miu Qianhu souffrirait sa rétribution karmique trois ans plus tard.

Yuan se rendit à Funing comme prévu. En nettoyant une maison qui avait été abandonnée depuis longtemps, il découvrit 300 pièces d'argent sous les piles des briques et les débris. C'était le montant exact d'argent que Miu Qianhu lui devait. A présent que Yuan Zishi connaissait la loi de cause à effet, il devint un homme charitable. En conséquence, sa situation financière s'améliora graduellement. Quant à Miu Qianhu et à sa famille, ils sont morts dans une guerre trois ans après et tout leur argent et leurs biens leur furent volés. Tout ce que l'être éveillé avait prédit s'avéra vrai..

L'histoire ci-dessus illustre qu'une mauvaise pensée peut causer une erreur terrible et amener la rétribution karmique, et une bonne pensée résulter en vertu et en chance. Le bien et le mal viennent d'une seule pensée spontanée. Les êtres éveillés sont témoins de chaque pensée de l'homme. Il y a un dicton chinois : « L' histoire de l'homme est un livre de compte. » Qui est le comptable ? Ce doit être le ciel. Le ciel voit et sait tout. Les lois divines régissent tout et chacun. Le destin de chacun est le résultat de la cause et l'effet. La rétribution karmique est toujours juste.


Version chinoise disponible à:
http://www.minghui.org/mh/articles/2006/9/1/136825.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.