Sur notre état d’esprit – une petite histoire

Un jour en rentrant chez moi, j’ai trouvé un mot sur ma voiture. Il y était écrit, en anglais, “Je suis désolé, j'ai embouti votre voiture par accident. Appelez moi s’il vous plaît.” Le numéro de téléphone était écrit au dos du mot.

Au début, j’ai pensé à tout simplement jeter ce mot, parce que ce n’était pas réellement une surprise. Les voitures sont si proches les unes des autres. De plus, il n’y avait que quelques éraflures. Touchée par l’honnêteté de la personne qui a écrit la note, j’ai décidé d’appeler et de dire à cette personne de ne pas s’inquiéter. Au moins, mieux valait qu’elle n’attende pas trop mon appel.

J’ai rapidement composé le numéro de téléphone. Sachant la raison de l’appel, le monsieur qui a répondu au téléphone n’a pas arrêté de me demander de l’excuser. J’ai dit, “Je ne vous appelle pas pour obtenir un dédommagement, mais pour vous remercier de votre honnêteté et de votre élégance, parce que si vous n’aviez pas laissé la petite note, je ne l’aurais pas remarqué.” Il a répondu, “Pourriez vous me donner votre adresse ? Je vous enverrai un cheque de $200.” Je Iui ai dit sincèrement, “Ce n’était pas de votre faute. Ma voiture n’a rien. Ne vous faites pas de souci.”

Il n’a pas cessé de s’excuser et de me demander ce qu’il pourrait faire pour moi. Je lui ai dit, “Si vous voulez faire quelque chose, alors s’il vous plait, pouvez-vous parler aux gens des faits de la persécution du Falun Gong? Les pratiquants sont persécutés en Chine, à cause de la propagande de diffamation du PCC, il y a encore beaucoup de personnes qui ne savent toujours pas la vérité.”

Puis, j’ai pensé à ces pratiquantes âgées qui sans relâche faisaient appel pour le Falun gong devant les consulats Chinois. Année après année, elles restent sur place, devant les consulats pour montrer des affiches et y distribuer des documents de clarification de la vérité. En dépit des difficulté, elles étaient là pour aider les gens à comprendre la vérité concernant la persécution des pratiquants du Falun Gong, pour réveiller leur compassion innée, leur apportant un meilleur futur. Malgré cela, certains membres mauvais des consulats Chinois les ont accusées de faire toutes ses actions parce qu’elles étaient payées pour faire cela.

En fait, en tant que pratiquants, comment serait-il possible que nous prenions l’argent aussi sérieusement ? Bien que quelqu’un m’offrait la somme de $200 alors que j’étais, financièrement, dans une passe très difficile, $200 me permettant de payer la moitié de mon loyer, je ne prendrais pas ce qui ne m’appartient pas. Fusse un sou ou une somme astronomique, jamais je ne le prendrai. Même s’il s’agissait de deux millions ou vingt milliards de dollars, je déclinerai l’offre de la même manière, ne parlons donc pas des deux cent dollars. Comme Confucius disait, “Richesse et rang sont comme des nuages qui passent.” En tant que pratiquants de Dafa, nous ne prenons pas à coeur le renom et les avantages matériels. D’un autre côté, si c’est quelque chose que nous comme supposés faire en tant que pratiquants, nous le ferons même sans avantage financier ou face à un grave danger.

Le lendemain, j’ai essayé d’ouvrir la portière de ma voiture, mais je n’ai pas pu car elle était vraiment endommagée. Je n’ai pas regretté de n’avoir pas pris l’argent que ce monsieur me proposait. Je crois que mes paroles lui ont permis de savoir qu’il y a encore de bonnes personnes en ce monde et que son honnêteté méritait un écho favorable – louange plutôt que punition. Cela donnera des encouragements aux personnes au bon coeur et un cycle positif à la société. Je me suis senti rasséréné par son honnêteté

Je sais qu’un si petit incident ne mérite pas d’en faire une histoire à raconter. Je sais aussi, en terme de niveau de cultivation, que je suis loin derrière certains autres pratiquants. Mais, peut-être, au travers d’une si banale histoire, les gens pourront comprendre la mentalité des pratiquants. Si quelqu’un y prête plus d’attention, il y comprendra que ces pratiquants du Falun Gong au bon cœur, se sacrifient tant dans le seul but d’aider les autres à apprendre la vérité, ils sont des atouts de notre société, ils méritent tout notre respect.


Version Chinoise disponible sur http://minghui.ca/mh/articles/2007/2/22/149487.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.