Histoires de la Chine ancienne : Un roi et ses sujets

Durant la Période du ‘Printemps et de l'Automne’, Qi Jing Gong, Roi de l’Etat de Qi, partit en excursion sur la Montagne Niu. En regardant en direction du Nord, il vit le capitole et le palais. Il visita les lieux et dit : "Que mon royaume est beau ! Les arbres et la végétation sont si luxuriants ! Je prends de l’âge, jour après jour, mais que puis-je faire? Si les gens pouvaient vivre éternellement, ce serait vraiment bien !" Ses deux officiers royaux, Shi Kong et Liang Qiu, se mirent à verser des larmes et dirent : "Nous comptons sur Votre Majesté pour de simples repas et un attelage pour nous déplacer. Nous ne voulons pas mourir et laisser Votre majesté seule.


Yan Zi riait en aparté . Qi Gong essuya ses larmes et se retournant demanda : "Je suis aujourd’hui en excursion et je me sens triste. Shi Kong et Liang Qiu sont eux aussi très sensibles et ont pleuré avec moi, alors pourquoi ris tu ?"

Yan Zi répondit : "Si tous les éminents rois vivaient éternellement, vos ancêtres seraient encore sur le trône. Comment auriez vous pu être roi aujourd’hui ? C’est seulement parce qu’ils se sont succédés que vous êtes roi aujourd’hui. Parce qu’ils sont devenus rois à tour de rôle, ils ont dû à tour de rôle abandonner le trône. Maintenant c’est vôtre tour ! Vous êtes un roi mais vous voulez être un roi pour longtemps. Rechercher la longévité est un signe de méchanceté. Je vois un roi méchant et deux sujets royaux flatteurs, Shi Kong et Liang Qiu, qui se sont mis à pleurer avec vous, je n'ai donc pas pu m’empêcher de rire."


Qi Jing Gong trouva ce qu’avait dit Yan Zi raisonnable et se sentit honteux. Il leva son verre de vin et en avala une gorcée. Il ordonna alors que Shi Kong et Liang Qiu boivent également.


En tant qu’êtres humains, qui de nous ne fait jamais d'erreurs, ne dit de mauvaises choses ou ne commet de mauvaises actions . L’important est que quand on a fait une erreur on sache le reconnaître, l’admettre et la corriger. Qi Jing Gong fut capable de faire ces trois choses, il était donc un bon roi. Yan Zi était un sujet loyal qui osait rire, s’exprimer et dire la vérité.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.