La Cour intermédiaire de la ville de Jinan et la Cour de district de Licheng entravent le travail des avocats de la défense

La Cour intermédiaire de la ville de Jinan et la Cour de district de Licheng ont fait entrave aux avocats de la défense des pratiquants M. Zhang Xingwu et Mme . Zhang Yuying.

Le 22 mai, M. Li Shubing et M. Liu Wei, avocats de la défense pour le pratiquant M. Zhang Xingwu, ont fixé un rendez-vous pour le second procès de M. Zhang avec la Cour intermédiaire de la ville de Jinan.

Le 25 mai, les deux avocats sont d'abord allés rencontrer leur client au Centre de détention de la province du Shandong, mais l'administration du centre a rejeté leur demande d'entretien invoquant les instructions spéciales de la Cour intermédiaire de Jinan de bloquer l'entretien avocat-client.

Les avocats sont alors allés à la Cour intermédiaire de Jinan pour leur rendez vous. Lorsqu'ils ont mentionné ce qui s'était passé au centre de détention, le juge a nié toute implication, et dit que l'entretien de leur client ne relevait pas des affaires de la cour.

La cour a refusé de fournir aux avocats l'accusation pour le second procès ou la date. Lorsque Maître Liu a soumis le dossier selon la procédure, l'employé de la cour l'a rejeté, disant qu'ils ne reconnaissaient pas Liu comme avocat de la défense de M. Zhang. Liu a insisté pour laisser le dossier.

Après le rendez-vous, les avocats sont allés directement au centre de détention et ont demandé un entretien avec M. Zhang Xingwu. L'administration du centre a à nouveau rejeté leur requête et a dit que je juge venait d'appeler insistant sur le fait qu'il n'y ait pas d'entretien avocat-client.

Le 17 avril 2009, la Cour de district de Licheng a tenu un procès secret a condamné Mme Zhang Yuying à sept ans de prison. Ni l'avocat de la défense de Mme Zhang, ni sa famille n'ont été informés du procès. La famille du Mme Zhang a reçu le jugement écrit le 22 avril 2009.

Le 24 avril, l'avocat de la défense a requis une rencontre avec Mme Zhang au Centre de détention de Jinan. Toutefois, l'administration du centre a rejeté sa requête, citant l'ordre de la Cour de district de Licheng.

Le 25 mai, en essayant de soumettre son dossier à la Cour de Jinan, l'avocat de la défense s'est entendu dire par Gu, un employé de la cour (nom de famille inconnu) que le cas était clôt. L'avocat a demandé pourquoi il n'y avait pas de second procès. L'employé a dit que Mme Zhang ne voulait pas d'avocat de la défense et que le second procès se basait sur des preuves insuffisantes. La famille de Mme Zhang a demandé pourquoi ils n'avaient pas été informés du procès et souhaité voir les documents prouvant le refus de Mme Zhang d'un avocat de la défense. Gu a rejeté leurs demandes et répondu que le document n'était pas ouvert aux membres de famille et qu'ils n'avaient qu'à aller se renseigner auprès du Procuratorat ou d'autres départements.


Le 29 mai 2009

Date de l'article original : 16/6/2009

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2009/5/29/201832.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.