Mme Wang Meiying torturée à mort et sa jeune sœur est à présent détenue

Mme Wang Baoying, une pratiquante du canton de Chiping, province du Shandong a été arrêtée et emmenée dans le centre de détention du canton dans la soirée du 22 juillet 2009. Début mars, la sœur aînée de Mme Wang, Mme Wang Meiying, est décédée suite à la persécution dans le camp de travaux forcés de l’agglomération de Jinan, province du Shandong.

Mme Wang Meiying était employée par une compagnie de TV du canton de Chiping, province du Shandong. Le 14 mars 2009, des policiers en civil de la région de Zhenxing l’ont suivie alors qu’elle distribuait des matériaux d’informations sur la persécution de Falun Gong, puis l’ont arrêtée. Deux jours après son arrestation, elle a été condamnée sans que sa famille le sache, et emmenée dans un camp de travail. Une fois dans le camp, elle a été soumise à un gavage entraînant une défaillance de son poumon droit. Sept jours après avoir été emprisonnée dans le camp de travaux forcés pour femmes de Jinan ( Premier camp de travaux forcés pour femmes de la province du Shandong), le 23 mars 2009, elle est décédée. Son époux, M. Ci Chengshui, est le directeur adjoint du bureau financier du canton de Chiping. Ils ont deux enfants, un fils juste diplômé de l’université et une fille qui est au collège.

La sœur cadette, Mme Wang Baoying, est résidente du village Hongbuzhao, municipalité Dulangkou, canton de Chiping, province du Shandong. Aux alentours de 19 :00 heures, le 22 juillet 2009, un policier de la municipalité Dulangkou l’a arrêtée ainsi que Mme Deng Zhaohong, résidente du village Cuihecun. Elles ont été emmenées dans le centre de détention du canton de Chiping, le même soir.

La mère, le frère et la sœur de Mme Wang Baoying se sont rendus au poste de police de la municipalité Dulangkou pour demander sa libération. Ils ont dit : ‘’Les pratiquants cultivent pour devenir de bonnes personnes, où est le crime là dedans ? Sa sœur plus âgée a été persécutée à mort. Tentez-vous de lui faire subir la même chose ?’’ Il y avait beaucoup de témoins présents. Le chef de la police du village, Wen Xiufen, est resté silencieux.

Le lendemain, la mère et les proches de Mme Wang se sont rendus au bureau de la sécurité du comté Chiping et ont demandé la libération des deux femmes. Le policier, Ma Ruijin du bureau de la sécurité d’état leur a répondu qu’elles seraient libérées quelques jours plus tard. Bien que plusieurs jours soient passés, Mme Wang et Mme Deng sont toujours en détention.

Wen Xiufen, Dulangkou Town Police Chief: 86-13969591666(Cell) Wen Xiufen, chef de la police de la municipalité Dulangkou: 86-13969591666 (Portable)
Ma Ruijin, State Security Officer in Chiping County Security: 86-635-4262672, 86-635-4262156(Home), 86-13361471170(Cell) Ma Ruijin, agent de la sécurité d’état à la Sécurité du comté Chiping : 86-635-4262672, 86-635-4262156 (domicile), 86-13361471170 (portable)

Écrit le 28 juillet 2009

Traduit de l'anglais de : http://www.clearwisdom.net/html/articles/2009/8/12/109980.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.