Le bureau 610 de l’agglomération de Harbin manipule le système judiciaire et condamne Mme Li Feng à neuf ans de prison.

En août 2008, la police de l’agglomération de Harbin, province du Heilongjiang a arrêté la pratiquante de Dafa, Li Feng, à son magasin d’alimentation. Sa famille a engagé un avocat pour elle. Celui-ci a plaidé non-coupable et présenté des preuves convaincantes de son innocence. Cependant, le tribunal l’a condamnée à neuf ans de prison.

Mme Li Feng est âgée de quarante-sept ans. Avant de commencer à pratiquer Falun Gong, elle a souffert d’un grave prolapsus des vertèbres lombaires. Elle était incapable de s’occuper d’elle-même. Après avoir pratiqué Falun Gong, elle a rapidement recouvré et a bénéficié d’une bonne santé. En décembre 2000, elle s’est rendue à Pékin faire appel au nom du Falun Gong. Elle a été arrêtée le 5 décembre 2000, et détenue pendant trois mois.

Parce que Li Feng a refusé d’abandonner sa croyance en Authenticité-Compassion-Tolérance, Wang Liguo, directeur de la division de la sécurité nationale aux ordres du département de police du district de Nangang, avec Zhou Songbin et Sun Bin, instructeurs politiques de la police, se sont associés avec Liu Hui, Zhang Qiusheng et Wang Xiaodong, instructeurs politiques de la police du poste de police routière de Baojian, et sont entrés dans le magasin d’alimentation de Li Feng, prétendant acheter quelque chose. Ils lui ont couvert la tête d'un tissus et l’ont menottée. Ils ont fouillé son domicile et confisqué un ordinateur portable, une imprimante et du papier pour photocopies. Ils ont aussi pris 5200 yuans en billets, sur lesquels étaient écrits des messages de clarification des faits, que la police a enregistré sur une liste. Mais 7000 yuans supplémentaires en espèces ont disparu et aucun policier n’a admis les avoir pris, excepté un policier de la division de la sécurité intérieure du district Nangong ayant avoué avoir empoché 500 yuans. Pas trace des 6500 yuans restants.

Le directeur de la division de la sécurité intérieure du district Nangong, Wang Liguo, ainsi que les directeurs adjoints Huang Yaobin, Sun Binji et Shan Guochen ont interrogée Li Feng à répétition, mais n’ont pu obtenir les aveux qu’ils attendaient. Plus tard, des personnes que ne connaissaient pas Li Feng se sont fait passer pour des témoins et ont présenté de faux témoignages.

Après avoir été détenue dans le second centre de détention de l’agglomération de Harbin pendant trois mois, le tribunal du district Nangang a ouvert une session à la cour pour Li Feng, le 26 novembre 2008.

La famille de Li Feng a engagé l’avocat Wei Liangyue pour la défendre. L’avocat Wei était l’ancien directeur du cabinet Jiandian, dans la province du Heilongjiang. Il a été forcé de démissionner pour avoir plaidé non-coupable au nom de pratiquants de Falun Dafa. Dans l'examen annuel 2009, le bureau judiciaire de Heilongjiang dirigé par le Bureau 610 a menacé qu’aucun des avocats du cabinet ne serait enregistré comme avocat si Wei ne démissionnait pas de son poste de directeur.

M. Wei a déclaré lors de sa plaidoirie de défense: ‘’Le concept de ‘’culte pervers’’ auquel se réfère l’article 300 de la loi criminelle est un concept légal. Falun Gong et les cultes pervers sont des termes et des concepts complètement différents. Falun Gong n’est pas un culte pervers tel que défini par l’article 300 de la loi criminelle. Les accusations contre l'intimée Li Feng ne relèvent d'aucune catégories définies dans l’article 300. Ainsi, l’article 300 ne s’applique pas à elle.’’

L’avocat de la défense a aussi déclaré que le tribunal devrait établir toute décision concernant de prétendus cas de ‘’sectes perverses’’, seulement d’après les seules quatre explications fournies par le Comité permanent du congrès national du peuple, la cour suprême du peuple et le parquet suprême du peuple. Les explications judiciaires ci-dessus ne mentionnent pas Falun Gong et n’identifient pas Falun Gong comme un culte pervers.

Jusqu’ici, seul un document légal définit les ‘’organisations de cultes pervers’’, à savoir le dossier N° 39 émis par le ministère de la police en 2005. Ce dossier a cité les noms de sept catégories (en tout quatorze catégories) ‘’ d’organisations de cultes pervers’’, émises par le bureau central du PCC et le bureau général du conseil d’état, qui ne spécifiaient pas non plus que Falun Gong soit un ‘’culte pervers’’.

La pratiquante de Dafa, Li Feng a décrit à la cour comment elle a bénéficié du Falun Gong et déclaré qu’il n’avait rien de mal à se comporter en accord avec Authenticité-Compassion-Tolérance. Elle a précisé qu’elle n’avait commis aucun crime.

Le juge Cheng Shouchang de la cour du tribunal de Nangang a écouté la défense, est resté silencieux pendant un moment, puis a demandé à Wang Baolong, procureur en chef du parquet du district de Nangong, s’il avait autre chose à dire. Wang a répondu qu’il n’avait rien à ajouter.

Le juge président Yan Xiaoshuang de la cour du district de Nangang, le juge Cheng Shouchang, le juré Xu Zhao et le procureur Wang Baolong du parquet du district Nangang savaient que l’arrestation de la pratiquante de Dafa, Li Feng n’avait pas de bases légales. Sans considération des faits, ils l’ont toutefois condamnée à neuf ans de prison.

La famille de Li Feng a fait appel auprès du tribunal municipal intermédiaire du peuple de Harbin et a de nouveau engagé l’avocat Wei Liangyue en tant qu’avocat de la défense. Le juge Zhang Guanglan du tribunal municipal intermédiaire du peuple a rencontré une fois Li Feng, puis s’est dépêché d’émettre un verdict pour le second procès, qui a soutenu la décision originale.


Le 1 avril 2009, Li Feng a été envoyée dans la prison pour femmes de Heilongjiang.
Le Bureau 610 de l’agglomération de Harbin:
Directeur adjoint Yang Mingqi: 86-451-84675313 (bureau), 86-451-84831214 (domicile)
Directeur adjoint Gao Jimao: 86-451-84694190 (bureau), 86-451-84820098 (domicile)
Directeur de la division de la sécurité intérieure du district Nangang, Wang Liguo: 86-451-87664172 (bureau), 86-13354515677 (portable)
Directeur adjoint de la division de la sécurité intérieure du district de Nangang, Huang Yaobin : 86-451-87664173 (bureau)
Juge de la cour du district de Nangang, Cheng Shouchang : 86-451-82723196

Version chinoise disponible à :
http://minghui.org/mh/articles/2009/7/30/205559.html

Version anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/html/articles/2009/8/13/110001.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.