M. Gu Yunpeng brutalement torturé est condamné à cinq ans de prison

M. Gu Yunpeng, un pratiquant de Falun Gong qui venait d’être libéré de la prison de Xinjian dans la ville de Harbin, Province du Heilongjiang après avoir purgé une peine de trois ans pour sa pratique de Falun Gong, a de nouveau été arrêté en février 2009. Une fois dans le Centre de Détention de District de Daowai, les gardes l’ont torturé, l’obligeant à boire l’eau des toilettes, et lui injectant de l'huile de moutarde dans le nez et la bouche de l’huile en étant suspendu la tête en bas. Ils l’ont menotté et enchaîné. Le 16 juin 2009, les fonctionnaires du Tribunal de District de Daowai ont condamné M. Gu à cinq années d’incarcération et l’ont renvoyé dans la prison de Xinjian.

M. Gu, 31 ans, était un technicien informatique de laboratoire dans le Département de Management de la Compagnie d’aviation de Harbin. Il a envoyé en 2003 des courriels à ses collègues, dans lesquels il leur parlait de la vérité concernant la persécution. Quelqu’un l’a dénoncé aux autorités, ayant pour résultat son arrestation par la police du District de Pingfang. Les fonctionnaires du Tribunal du District de Pingfang l’ont condamné à une peine de trois ans de prison. M. Gu a été licencié.

Il a été libéré de prison le 30 octobre 2006 et est rentré chez lui dans la ville de Zhaodong. Les policiers Liu Weizhong, Zhao Renwu et Ren Jiansheng l’ont fréquemment harcelé à son domicile. La police est entrée en force chez lui en son absence et lui a confisqué un ordinateur et trois livres du Falun Gong. A cause de cela, Gu Yunpeng a décidé de quitter son domicile et est parti pour Harbin, afin d’éviter les harcèlements des persécuteursde sa ville.

Dans l’après-midi du 19 février 2009, plus d’une dizaine de fonctionnaires de police de Harbin sont entrés en force dans l’appartement que partageaient Gu Yunpeng et un autre compagnon de pratique Chen Guojun pour y rechercher des "preuves." Ils ont arrêté M. Gu dans la soirée et l’ont envoyé dans le Centre de Détention du District de Daowai. Le nom des policiers : Shang Yi, Yang Zhengmao, Zhao Xuejun, Li Shujun, Hou Tingyi, A Sigen, Song Mengchun, Wu Min, Qiao Haibo, Sun Zhiwen, Bai Zhenyu, Zhang Yidong, Zhao Zhenhai.

Alors qu’il était détention, M. Gu a refusé de d’abandonner sa foi. Il a dit : "Falun Dafa Hao! Zhen-Shan-Ren Hao!" [“Falun Dafa est bon ! Authenticité-Compassion-Tolérance est bon!”] ce qui a rendu les gardiens furieux. Ils ont ordonné aux autres détenus criminels de le battre et l’ont forcé à boire l’eau des w.c, ce qui lui a provoqué une grave diarrhée. Mais on lui a interdit l’utilisation des toilettes.

Le 6 mars 2009, les policiers Qiao Haibo et Bai Zhenyu de la Division de la Sécurité Intérieure du District de Daowai ont envoyé M. Gu à "l’Ecole de Redressement" du Bureau 610 de la ville de Harbin. Sitôt arrivé, Gu a été violemment frappé et a reçu des coups de pieds. Les ravisseurs l’ont enchaîné sur une chaise en métal, ont poussé sa tête vers le bas et lui ont vidé deux bouteilles d’huile de moutarde dans sa bouche et dans son nez. Il était tout ensanglanté suite à ces tortures. Les membres de sa famille sont arrivés et ont trouvé M. Gu rampant sur le sol avec les menottes attachées aux chaînes. Ils ont demandé pourquoi il était couvert de sang. La police leur a dit que M. Gu avait eu des problèmes de saignements de nez.

Dans la matinée du 16 juin 2009, les fonctionnaires du Tribunal de Daowai du District de Harbin ont organisé un procès "ouvert" pour mettre en accusation Gu Yunpeng et Li Guojun. L’endroit était plein de policiers en uniforme et en civil. Quand la voiture de police est arrivée, les gens ont pu voir les deux hommes aplatis sur le plancher de la voiture derrière les sièges, leurs têtes recouvertes, portant des menottes et des chaînes.

Chacun des pratiquants était autorisé à n’avoir que trois membres de leur famille dans l’assistance. Ils ont dû montrer leur carte d’identité et se soumettre à une fouille au corps. Il n’y avait que huit personnes assises dans la salle d’audience - six étant de la famille des pratiquants et deux policiers de la division de la sécurité intérieure.

Quand la mère de Gu a vu son fils entrer dans la salle d’audience sous escorte, elle était en plein désarroi en voyant le corps amaigri de son fils ainsi que les vêtements sales qu’il portait. Elle a murmuré quelque chose à son mari. Un policier s’est précipité vers eux, tenant une matraque électrique et s’est mis à hurler après la vieille dame : "Sortez si vous voulez parler!" Le père de Gu n’arrêtait pas de supplier le pardon de la police, pour permettre qu’on autorise à sa femme de rester.

Les parents de Gu Yunpeng ont engagé comme avocat Mme Song Jingchao du Cabinet d’avocat de Dongxu dans la Province du Heilongjiang. Ils ont demandé à l’avocate de plaider l’innocence de leur fils. Avant le procès, Mme Song a elle aussi eu a subir une humiliante fouille au corps. Le Juge en Chef du Tribunal du District de Daowai Chen Fengyan, le Juge Li Xiaojing, le Juge associé Kong Linghong, le secrétaire Xun Chunhui et le procureur du District de Daiwai Xu Dan ont verbalement menacé Mme Song. Ils lui ont parlé de l’existence d’un document officiel qui stipule que personne n’est supposé défendre les pratiquants du Falun Gong. Les avocats ne peuvent que réclamer la clémence, ceci basé sur les preuves trouvées concernant l’accusé. "Si vous osez plaider son innocence, nous vous arrêterons."

Mme Song a été contrainte de s’exécuter et plaider coupable. Le Juge en chef a posé les questions et elle y a répondu. Il est apparu que l’avocate était devenue l’accusée.

Quand Gu Yunpeng a mentionné son droit d’avoir sa croyance spirituelle propre et s’est mis à raconter les tortures qu’il avait eu a endurer, les juges l’interrompaient sans arrêt, en disant : "Débattre avec la Cour aura des répercussions sur votre peine!"

Le Tribunal et le procureur ont ignoré la loi et les droits humains. M. Gu a été condamné à cinq ans de prison, et comme déclaré plus haut, il est incarcéré dans la Prison de Xinjian de la ville de Harbin.

Les personnes responsables de l’arrestation de M. Gu dans :

Le Département de Police de la Division de la Sécurité Intérieure de la ville de Zhaodong
Le Chef d’équipe: Ren Diansheng, 86-455-7796856; le policier Zhao Renwu: 86-455-7789400;
Liu Weizhong: 86-13199588610(portable)
La Division de la Sécurité Intérieure du District de Daowai : le policier Hou Tingyi: 86-451-88570956

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2009/8/5/205920.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.