Espoirs en Europe et en Chine que NTDTV obtienne justice dans l'action intentée contre l'opérateur Eutelsat, et puisse reprendre ses diffusions en Chine

Une audition a eu lieu le 5 novembre 2009 au tribunal de commerce de Paris à propos de l'action en justice de la Télévision New Tang Dynasty contre Eutelsat. Eutelsat a unilatéralement interrompu les diffusions de NTDTV vers l'Asie dans les semaines précédant les Jeux Olympiques 2008. Les diffusions n'ont pas été rétablies et nombreux sont ceux qui s'en inquiètent et souhaitent que NTDTV obtienne justice.

Représentée par l'avocat William Bourdon, spécialiste des droits de l'homme et de la liberté de la presse, NTDTV a demandé au Tribunal de Commerce de nommer un expert qui enquêtera sur les vraies raisons qui ont poussé Eutelsat à mettre fin à sa diffusion en Chine. Cette procédure est la dernière d’une série d’actions menées par NTDTV pour continuer à diffuser ses programmes en Chine et briser le mur de Berlin chinois.

"Je pense que nous avons toutes les chances de gagner", a indiqué Me Bourdon. "L'avocat d'Eutelsat a dit: 'Je n'ai rien à craindre d'une expertise, je n'ai pas du tout peur d'un expert, ça m'est égal mais je n'en veux pas du tout'. Si vraiment on a rien à craindre d'une expertise quand on est une société comme Eutelsat, alors quelle est la raison de se battre avec autant d'énergie pour éviter qu'un technicien aille mettre son nez dans les dossiers techniques, contractuels et financiers d'Eutelsat? Donc on voit bien que pour eux c'est un enjeu très important".

M. Chen Maiping, porte-parole de l'Association internationale des écrivains en Suède, a dit "L'affaire Eutelsat est liée à d'autres choses, et tout cela montre que le Parti communiste chinois (PCC) est en train d'essayer de contrôler les médias internationaux. C'est un défi à la liberté des médias. Nous observons si la société occidentale est capable de maintenir et de protéger ses valeurs." "L'affaire Eutelsat montre l'impudence du PCC. J'espère que NTDTV va gagner."

M. Zhang Yu, membre de l'Association indépendante des écrivains en Suède a dit "C'est une honte que les signaux TV aient été bloqués par une entreprise européenne. Manifestement, le PCC a exercé des pressions sur Eutelsat. Les pays européens devaient y prêter attention et aider à faire rétablir les diffusions."

Quelques personnes de Chine continentale ont également exprimé leur soutien à NTDTV.

Mme. Gao Yu, journaliste à Pékin a dit : "Il y a vingt ans, les gens ont abattu le mur de Berlin et le communisme s'est effondré en Europe. Aujourd'hui,le PCC essaie encore d'interférer avec la liberté des médias. C'est une honte. C'est très bien que NTDTV ait intenté une action en justice contre Eutelsat. Ce procès est un test pour le monde. Nous observons pour voir si la société européenne, cèdera au pouvoir tyrannique ou protègera la liberté."

Mme Gao a dit "Le monde occidental devrait abandonner toute illusion sur le PCC." Ajoutant "NTDTV est un média indépendant, qui aide les gens à apprendre la vérité à propos de la Chine. Le PCC en a peur, alors il fait tout pour réprimer NTDTV. Il a tout particulièrement peur que la persécution du Falun Gong soit révélée."

L'avocat des droits de l'homme Zheng Enchong de Shanghai a fait l'éloge de NTDTV "Elle est bien accueillie par de nombreux Chinois. NTDTV révèle quantité de faits et dénonce de nombreux problèmes en Chine. Elle couvre beaucoup de sujets sensibles par lesquels les Chinois sont concernés. Aucun autre média ne peut le faire"

M. Zheng en a appelé Eutelsat à ne pas céder au PCC, et à ne pas abandonner ses propres valeurs.

M. Xiao Jianshang, rédacteur du Hunan Daily, a exprimé que la liberté d'expression est une valeur universelle. Il espère que NTDTV gagnera le procès et reprendra ses diffusions en Chine afin que le peuple Chinois puissent regarder et apprendre la vérité sur de nombreuses choses.

«Nous ne savons pas quand surviendra le prochain SRAS, ni quand arrivera le prochain scandale du lait contaminé à la mélamine. Sans NTDTV, il y aurait eu beaucoup plus de victimes du SRAS en 2003. La libre circulation de l’information est un élément critique pour la santé et la sécurité non seulement des Chinois mais aussi du reste du monde», a expliqué l’un des sympathisants de la chaîne présent devant le Tribunal de commerce au moment de l’audience.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.