La torture de la planche d’assise dans le camp de travail N°1 de Jinan dans la province du shandong

Le camp de travail N°1 pour femmes de Jinan dans la province du Shandong est un enfer sur terre pour les pratiquants de Falun Dafa. Les pratiquants qui sont fermes dans leur croyance en Falun Dfa et refusent de coopérer avec les gardiens sont le plus souvent détenus dans de petites cellules d’isolement. Une des tortures fréquemment employée est la « planche d’assise » qui est extrêmement douloureuse mais ne laisse aucune trace de torture.

Les pratiquantes détenues en cellule ‘isolation sont forcées à rester assises toute la journée sur un petit tabouret. Elles doivent rester assises droites avec les deux pieds serrés formant un angle à 90°, les mains sur leurs genoux. Le moindre mouvement n’est pas autorisé. Plusieurs jours plus tard, elles ont les fesses à vif et sanglantes, noires et bleues. C’est extrêmement douloureux.

Les pratiquantes sont fréquemment privées de sommeil ou ont seulement droit de dormir une demie heure, une heure ou deux, les conduisant au bord du désespoir. Malgré ça, les gardiennes ordonnent aux détenus d’insulter les pratiquantes afin d’essayer de les ‘transformer » et de les faire renoncer à leur croyance.

1. En septembre 2008, Mme pang Weina âgée de 42ans, une pratiquante de Laixi, dans la ville de Qingdao a été transférée du camp de travail N°2 au camp de travail N°1 de Jinan et détenue dans le groupe N°4. Les gardiens Dai Xuifeng et han Jianhua ont ordonné aux détenues Ma Lingling, Song Xiuqing, Lin Qing et Yu pour emmener Mme Pang dans une petite cellule d’isolation. Elle a été forcée à s’asseoir sur une planche et n’était autorisée à dormir qu deux heures par jour. Ils lui ont mis égalment la pression pour qu’elle écrive des articles sur ses pensées. Un jour de l’été 2009, Mme Pang Weina a dit à une détenu de arder à l’esprit que « Fakun Dafa est bon », mais la détenue l’a dénoncée aux gardiens. E ce fait, Feng Jiahua l’a emprisonnée dans une cellule d’isolation. Le jour elle devait faire du travail d’esclave et copier des copies des règlements du camp de travail. Une fois alors que la famille de Mme Pang Wiena est venue la voir, un gardent leur a extorqué de l’argent t les a menacées en disant : « Si vous ne nous donnez pas de m’argent nous allons augmenter soa perine. »

2. Mme Chi Fengchun, une pratiquante du canton de Changqing dans la ville de Linqing a été détenue dans le groupe N°4. Elle a la cinquantaine. Dai Xiufeng l’a denue dans une petite cellule d’isolation et l’ont torturée. Elle n’était autorisée de dormir qu’une heure par jour et interdite d’aller aux toilettes. Elle a souillé ses sous vêtements et n’a pas été autorisée à se nettoyer. Elle n’avait que du pain à la vapeur pour se nourrir et n’avait ni eau , ni d’autres nourritures.

3. Mme Song Fengla,, une pratiquante du canton de Guan a été détenue dans le groupe N°4. Elle a dit aux détenues de garder àl’esprit que « Falun Dafa est bon » et les détenues l’ont dénoncée ? Le gardien Han Jianhua l’a détenue dans une petite cellule d’isolation et l’ont forcée à s’asseoir sur une planche. Elle a été privée de sommeil et gardée dans une cellule d’isolation jusqu’au 3 novembre 2009 jour où elle a été libérée

‘4. Mme Gao Fengyin âgée de plus de 50 ans a été détenue dans le groupe N°4. Le gardien Zhang Xuepin l’a détenue pour la deuxième fois dans une cellule d’isolation et l’a forcée à s’asseoir sur une planche. Elle était autorisée à dormir seulement une demie heure par jour.

5. Mme Zhu Lixin, une pratiquante de Laixi, ville Qingdao âgée d’environ 40 ans a été arrêtée avant les Jeux olympiques et condamnée à un an et sept mois de travaux forcés. Elle a été détenue au groupe N°3. Elle a été également mise en cellule d’isolation et forcée à rester assise sur une planche pendant une longue période de temps. Elle se trouve toujours en cellule d’isolation. Elle ne peut dormir que quand les détenues qui la surveillent s’endorment.

6. Zhang Chenglan, une pratiquante du district de Changqing dans la ville de Jinan a été détenue au groupe N°4. Les gardiens Dai Xiufeng, Han Jianhua, Li Lijuan et Zhang Hong ne l’ont pas autorisée à aller aux toilettes. Mme Zhang a uriné sur le sol. Dai Xufeng a ordonné à la détenue Wu Yuxin de pousser Mme Zhang Chenglan au sol et de nettoyer l’urine avec ses cheveux. Affirmant que Mme Zhang récitait silencieusement des articles de Maître ils l’ont giflé brutalement deux fois au point de lui faire saigner la bouche.

7 Mme Zhou Min a été détenue au groupe 4. Dai Xiufeng ne lui a pas donné de la nourriture et a affirmé que Mme Zhou a entamé une grève de la faim. Ils l’ont gavée de force et l’ont privée de sommeil. En hiver ils ont pris la nouvelle couette que Mme Zhou a achetée au camp de travail, ainsi que ses vêtements en coton rembourré. Ils ont forcé les détenues à battre Mme Zhou Min et ont crié: "Quiconque ose être gentille avec Zhou Min verra sa peine prolongée. »

8. Mme Wei Shuzen, une pratiquante de la ville de Gaomi a été détenue au groupe N°4. Dai Xiufeng et Han Jianhua ne lui ont pas autorisé à aller aux toilettes.

La pratiquante Mme Li Hua, âgée de 3 ans de la ville de Gaomi a été détenue au groupe n°4. Le gardien Li l’a torturée et lui permettait de dormir seulement deux heures par jour.

10. La pratiquante Mme An Lianyu, âgée de 44 ans, de la ville de Linyi a été condamnée à deux ans de travaux forcés.

11. Mme Han Baoluan âgée de 42 ans a été détenu au groupe N°4. Li Lijuan l’ont torturée et lui ont permis de dormir seulement deux heures par jour.

12. Mme Chen Honghui a été détenu au groupe N°4. La détenue Lin Qing a pincé Mme Chen partout laissant son corps noir et bleu. Lin lui a interdit d’en parler à sa famille.

13. Mme Liu Hong, âgée d’environ 30 ans, pratiquante de Laixi dans la ville de Qingdao a été condamnée à un an et demi de travaux forcés. Mme Liu Hong et Li Xumei, une autre pratiquante de Laixi dans la ville de Qingdao ont été toutes les deux détenues au groupe N°2. Elles ont été forcée à faire des travaux forcés dix sept heures par jour.

Un gardien de prison nommé Wang Kun force les pratiquantes à travailler de 4h00 du matin à 22h00 chaque jour. Wang Kun a dit : « Si vous ne fabriquez pas 4 600 sacs de téléphone portable, vous ferez des heures supplémentaires. Pas de collation après diner et n’allez pas au dortoir avant d’avoir fini votre travail. » Les pratiquanets n’avaient qu’une demi heure pour manger, mais étaient forcées de travailler au moins seize à dix sept heures chaque jour. Une fois elles ont arrêté de travailler à 23h30 et elles ont été obligées de se lever à 3h30 du matin.

Les gardiens et les détenus qui ont participé à la persécution des pratiquants du Falun Gong au camp de travail N°1 de Jinan, province de Shandong :
Gardiens: Han Jianhua, Dai Xiufeng, Zhang Hong, Li Lijuan, Wang Kun, Zhang Xueping
Détenues: Ma Lingling, Song Xiuqing, Lin Qing, Yu (surname), Wu Yuxin


Version chinoise disponible à :
http://minghui.org/mh/articles/2009/11/16/212702.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.