Mme Xie Chunlan est arrêtée, sa famille engage un avocat pour faire appel

Durant le congé national des fêtes du 1er octobre, le personnel de la division de la sécurité nationale de la ville de Harbin ont arrêté Xie Chunlan, une pratiquante de Dafa de Harbin qui était en train de soumettre l’inscription de sa famille au département de police du district de Xiangfang. Les membres de la famille de Mme Xie refusent d’être intimidés par les menaces du PCC et ils ont décidé d’engager un avocat des droits humains de Pékin pour défendre Mme Xie devant la cour.

Mme Xie Chunlan


Mme Xie Chunlan a 46 ans. Elle avait eu beaucoup de maladies avant. Après avoir commencé la pratique du Falun Gong, toutes ses maladies ont disparu. Ceci a fait d’elle une croyante inébranlable dans le Falun Gong.

Le 26 septembre, Mme Xie Chunlan est allée au service du port d’entrée de Harbin pour demander le dossier pour obtenir un passeport pour les besoins de son travail. On lui a dit qu’elle avait besoin de se procurer une preuve de résidence de son commissariat de police locale. Le jour même, Mme Xie est allée au département de police du district de Xiangfang pour demander une preuve de résidence. Le personnel lui a répondu que ça ne pouvait pas être traité durant la fin de semaine, alors elle a dû attendre jusqu’au lundi. Le lundi suivant après 8 heures le 29 septembre, au moment où Mme Xie Chunlan arrivait au département de la police du district de Xiangfang pour la preuve de résidence (les détails sont sous enquête), elle a été arrêtée et détenue illégalement par le personnel de la division nationale de la sécurité du district de Xianfang jusqu’à 13 heures ce jour là. Mme Xie Chunlan est détenue au centre de détention de Yaziquan sans aucune procédure légale.

Les membres de la famille de Mme Xie ne savaient pas où elle était alors ils sont allés au département de police pour demander où se trouvait Mme Xie. Ils ont été informés par le personnel du département de police que comme Mme Xie Chunlan pratique le Falun Gong et essayait d'obtenir un passeport durant la saison des fêtes du 1er octobre, la police la détenait selon les soi disant « ordres du superviseur. » Les membres de la famille de Mme Xie ont demandé la libération de Mme Xie mais sans résultat. Ils devaient attendre jusqu’à ce que la saison des congés nationaux soit terminée. Cependant, plus d’un mois après le 1er octobre, Mme Xie Chunlan est encore détenue au centre de détention de Yaziquan.

Les membres de la famille de Mme Xie sont allés au département de police du district de Xiangfang plusieurs fois pour demander la libération de Mme Xie durant cette période. Cependant, Wang Jianbin le chef de l’équipe de la division de la sécurité nationale du département de police du district de Xiangfang et le chef d'équipe Yuan ont refusé leur demande. Ils ont même prétendu qu’ils planifiaient condamner sévèrement Mme Xie.

Les membres de la famille de Mme Xie voient clairement dans la nature perverse du PCC à cause des innombrables mensonges du PCC et ils sont maintenant plus éveillés et ils n’ont plus peur des menaces des autorités. Ils ont décidé d’engager un avocat des droits de l'homme de Pékin pour défendre Mme Xie devant la cour jusqu’à ce qu’elle soit inconditionnellement relâchée.

En attendant nous faisons appel aux gens droits et ayant bon coeur pour qu’ils nous tendent la main. Mettons fin à cette persécution ensemble.

Traduit de l'anglais au Canada

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2009/11/28/213451.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.