FDI : Un juge argentin ordonne l'arrestation de hauts fonctionnaires du Parti communiste chinois pour crimes contre l’humanité

20 décembre 2009

NEW YORK—Dans une décision qui fera date, un juge argentin a inculpé et ordonné au département local d’Interpol de lancer l’arrestation de deux hauts fonctionnaires du Parti communiste chinois (PCC), jeudi, pour leur rôle dans les crimes contre l’humanité commis contre les pratiquants de Falun Gong. Cette décision fait suite à une autre, similaire de l’Espagne, le mois dernier, lorsque la Cour nationale d’Espagne a mis en accusation cinq hauts dirigeants du PCC pour leur implication dans le génocide et la torture à l'encontre de Falun Gong.

Les deux accusés dans le cas argentin sont l’ancien Chef du PCC, Jiang Zemin, largement reconnu comme étant l’instigateur en chef de la campagne visant à ‘’éradiquer’’ la pratique spirituelle ; et Luo Gan, ancien membre du bureau politique qui a supervisé le Bureau 610, agence de sécurité illégale qui a mené la violente campagne.

‘’Les actes de Jiang et de Luo les ont placés depuis longtemps dans la même catégorie que les Augusto Pinochet, Slobodan Milosevic et les Charles Taylor dans le monde’’ a déclaré le porte-parole du Falun Gong, Erping Zhang. ‘’Le mécanisme de la justice internationale les rattrape aussi tous les deux.’’

‘’Cette décision est particulièrement historique parce qu’elle ne cherche pas seulement à mener les auteurs en justice une fois les faits commis, mais survient aussi à une période où ces crimes se produisent. L’arrestation et la poursuite de ces deux hommes pourraient littéralement empêcher davantage de torture et d’assassinats de citoyens chinois innocents.’’

Après une investigation de quatre ans, le juge argentin Octavio Aaroz de Lamadrid de la Cour fédérale N° 9 a émis le 17 décembre, une décision de 142 pages et des ordres correspondants. Le document offre une évaluation détaillée et accablante de la persécution de Falun Gong par le PCC en Chine et du rôle que les deux hauts fonctionnaires ont joué.

‘’La stratégie de génocide…comprenait un large éventail d’actions organisées dans un mépris total de la vie et de la dignité humaine’’ déclare la décision de Lamadrid. ‘’Le but désigné - l’éradication de Falun Gong a été utilisé pour justifier tous les moyens utilisés. Ainsi, le supplice, la torture, les disparitions, les décès, le lavage de cerveau, la torture psychologique étaient le lot quotidien dans la persécution de ses pratiquants.’’

Le juge a conclu la décision en émettant un ordre national et international de capture des deux hommes, devant être exécuté par le département Interpole de la police fédérale d’Argentine. Si les deux anciens fonctionnaires voyagent dans d'autres pays ayant des traités d’extradition avec l’Argentine, ils feront apparemment face à la détention et au transfert vers l’Argentine pour être menés devant un tribunal.

Selon les avocats qui ont initialement engagé l'action en justice au nom des victimes du Falun Gong, le Dr. Alejandro Cowes et le Dr. Adolfo Casabal Elia, la décision du juge était basée sur des preuves incluant les témoignages oraux de 17 victimes de torture et autres formes de persécution. Le juge a aussi pris en compte le témoignage de deux médecins, des rapports des Nations Unies, et les recherches de groupes de droits de l’homme comme Amnesty International et Human Rights Watch.

‘’Le PCC a déjà exercé d’énormes pressions politiques et économiques pour étouffer ceci et des poursuites judiciaires similaires,’’ a affirmé Zhang. ‘’Raison supplémentaire pour laquelle le juge Lamatrid doit être applaudi pour son intégrité et son impartialité dans le traitement de ce cas. Nous incitons les autorités argentines à rester vigilantes face à la pression du PCC et à poursuivre le processus historique d’amener ces criminels en justice.’’

La décision a été prise sous le principe légal de la juridiction universelle, qui autorise les tribunaux nationaux à auditionner des cas de génocide et de crimes contre l’humanité sans considération de l’endroit où ils se produisent.

‘’Je comprends que dans le cas présent, le principe de la juridiction universelle doit être appliqué au vu de la [gravité des] crimes, du nombre de victimes affectées, et de la nature idéologique des actions prises contre les membres du groupe religieux Falun Gong, ‘’ a déclaré le juge dans sa décision.

Pour un entretien avec l’un des avocats ou des témoins, ou pour voir une copie de la décision originale en espagnol, veuillez contacter le Centre d’Information de Falun Dafa.


POUR PLUS D’INFORMATIONS, VEUILLEZ CONTACTER LE CENTRE D’INFORMATION DE FALUN DAFA

Contacts: Gail Rachlin (+1 917-757-9780), Levi Browde (+1 845-418-4870), Erping Zhang (+1 646-533-6147), ou Joel Chipkar (+1 416-731-6000)
Fax: 646-792-3916 Email: contact@faluninfo.net , Site Internet: http://www.faluninfo.net/


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les Editeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.