Zhang Minghui sauvagement torturé à la prison de Jiamusi

Nom : Zhang Minghui (张明辉)
Genre : masculin
Âge : 38 ans
Adresse : Ville de Yonghe du canton de Jidong, province de Heilongjiang
Profession: Professeur
Date de la dernière arrestation : 25 janvier 2008
Dernier lieu de détention : Prison de Kiamusu (佳木斯监狱) Ville : Jiamusi
Province : Province de Heilongjiang
Sévices subis : Détention, interrogation, passages à tabac, condamnation illégale, torture


(Par un correspondant du Heilongjiang) M. Zhang Minghui est enseignant dans une école secondaire de la ville de Yonghe, canton de Jidong, province du Heilongjiang. Il est né le 17 mai 1971. Il a été condamné à sept ans de prison et a été sauvagement torturé par des gardes et des détenus de la prison de Jiamusi pour sa ferme croyance dans les principes : Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Lao Baohua, le chef de la division, a encouragé les détenus Jiang Meiyu et d'autres à torturer Zhang Minghui et leur a dit : " Faites-lui ce que vous voulez pour autant que vous ne le battez pas à mort."

Après avoir été battu et humilié au bureau de la sécurité publique du canton, M. Zhang a été condamné à sept ans de prison

À 8 h, le 25 janvier 2008, He Wenmin, Zhang Chen, Wang Jin et d'autres du bureau de la sécurité publique du canton de Jidong ont pénétré par effraction dans le domicile de Zhang Minghui . Ils l'ont arrêté et amené au bureau de la sécurité publique du canton.

Pendant l'interrogatoire, Zhang Chen a fouetté Zhang Minghui au visage et autour des yeux avec des bandes en caoutchouc. Yu Hongjun lui a versé de l'eau sur le cou et le corps et lui a pincé la bouche et les deux oreilles pendant plusieurs minutes avec des pinces en métal, lui a mis le portrait du fondateur du Falun Gong sous les fesses, lui a mis des chaînes aux chevilles, l’a forcé à s’assoire au sol, l’a frappé à coups de pied et ne lui a pas permis d'utiliser les toilettes. He Wenqing a frappé M. Zhang à la tête et au visage avec un bâton. Vers 1 h, le lendemain, ils ont transféré Zhang Minghui au centre de détention du canton.

Le 30 mai 2008, le Tribunal du Canton de Jidong a ouvert un procès contre Zhang Minghui et sa famille a engagé un avocat. Après avoir conclu d’un manque de clarté et de preuves insuffisantes, l'audition s’est terminée. Plus tard, la Cour de Jidong a quand même condamnée M. Zhang à sept ans de prison sans suivre les procédures légales.

M. Zhang subi une grave torture à la prison de Jiamusi

À 9 h, le 6 novembre 2008, Zhang Minghui a été détenu dans la troisième Division (le deuxième district actuel) du Cinquième district de la prison de Jiamusi. Lai Baohua, le garde du district, a incité les détenus Jiang Meiyu et d'autres à transformer et à torturer Zhang Minghui. Il a également ordonné à d'autres détenus de coopérer en autant qu’ils « ne le battent pas à mort ». Il a promis de récompenser Jiang Meiyu avec six points pour la réduction de sa peine pour sa participation.

Le 7 novembre, les détenus Jiang Meiyu, Wang Jinliang et Zhao Haijun ont poussé Zhang Minghui dans la salle de réunion, l’ont forcé à s’assoir sur un long banc près de la fenêtre avec les jambes pliées, la tête sous la conduite d'eau et ses bras derrière le dos. Jiang Meiyu et Wang Jinliang ont pressé sur son cou pendant plus de dix minutes. Plus tard ils l'ont forcé à s'asseoir sous une chaise avec la moitié de son corps touchant le sol, ses bras derrière le dos et la tête entre les jambes de la chaise. Ils lui ont frappé la tête, le dos et les fesses à coups de pied jusqu'à ce qu'il ne puisse plus le supporter. Ensuite ils l'ont forcé à courir dans les deux sens dans un espace de cinq à six mètres en criant des mots diffamatoires contre Dafa.

Après, Zhang Minghui a été forcé de s'asseoir sur un tabouret en plastique toute la journée. Il a été arbitrairement battu à des heures différentes tout au long de la journée. Une fois, Zhao Haijun l’a forcé à mettre les bras derrière son dos et Jiang Meiyu a creusé avec ses doigts dans ses globes oculaires pour le forcer à écrire une « déclaration de transformation » pour abandonner le Falun Gong.

Le 4 mars 2009, Zhang Minghui a exposé la torture qu'il a souffert au bureau de l'éducation et de la réforme. Vers 19 h, Jiang Meiyu et Zhao Haijun ont augmenté la torture. Ils l'ont forcé à se tenir dans la position de « l’avion » avec le dos courbé et les bras levés derrière lui. Quand Zhang Minghui a refusé, Zhao Haijun l’a saisi par ses vêtements et l'a soulevé en l'air avec l'aide de Jiang Meiyu. Puis, ils l'ont laissé tomber abruptement. En conséquence, Zhang Minghui s’est heurté la tête et le corps au plancher de carreau de céramique. Zhao Haijin l'a traîné dans une cellule, lui a attaché les deux mains avec du ruban adhésif, lui a mis un linge sale dans la bouche et l’a piqué avec une aiguille dans les jambes jusqu'à l’arrivée de d'autres détenus.

À 20 h, Zhang Minghui a crié, « Jiang Meiyu m'a battu! » L’auxiliaire Wei Mengjun l'a ignoré et a passé le problème à Zhao Min, un commis du bureau de l'éducation et de la réforme. Zhao a dit au policier en service, Zhu Minghui : « Menottes-le à la porte s'il crie encore. » Zhao a également ordonné de priver Zhang Minghui de sommeil.

Le 14 mars, après avoir trouvé un manuscrit de Dafa écrit à la main, Jaing Meiyu a forcé Zhang Minghui à s'asseoir sur le plancher et lui a donné des coups de pied dans la poitrine et dans l'abdomen. Avec Zhao Haijun, ils lui ont frappé la tête contre le mur, lui causant des blessures graves. Il a été forcé de s'asseoir au même endroit jusqu'au minuit.

Le 8 avril, après que Zhang Minghui ait pratiqué les exercices de Falun Gong, il encore a été physiquement maltraité et frappé au visage.

Le 16 mai, Jiang Meiyu a placé Zhang Minghui sous une stricte surveillance. C'était parce que Zhang Minghui avait parlé du Falun Gong au chef du bureau d'éducation et de réforme et au chef du bureau 610, Cao Jiangwu et des autres. Zhao Min a incité des détenus torturer M. Zhang les 16 et 19 mai.

Le lendemain, Zhang Minghui a exposé la torture qu'il avait subie lors d'une réunion où la police était présente. Wang Chen, le directeur de police, l’a poussé dehors. Gong Zhaopu lui a ordonné d’aller à son bureau, où Zhang Minghui lui a montré ses cicatrices et lui a dit ce qui s’était passé. Gong a regardé ses blessures et a dit : « Nous devons le confirmer. » Wei Mengjun est alors entré et a verbalement maltraité Zhang Minghui.

Les voyous n'ont pas été punis jusqu’à ce jour.

Article connexe: Mr. Zhang Minghui Beaten and Tortured in Mudanjiang Forced Labor Camp http://clearwisdom.net/html/articles/2008/7/4/98657.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2009/11/27/213378.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.