Des chinois du continent soutiennent les décisions de l'Argentine et de l'Espagne sur le cas de génocide

Des activistes de la démocratie comme M. Sun Wenguang affirment que les fonctionnaires chinois impliqués dans la persécution à l'encontre du Falun Gong et des mouvements pour la démocratie devraient être jugés et punis de façon appropriée. (The Epoch Times)

Les nouvelles de l'acceptation par la justice espagnole d'une poursuite judiciaire à l'encontre de cinq fonctionnaires chinois pour génocide et torture des pratiquants de Falun Gong ainsi que le mandat d'arrêt émis par le juge argentin Octavio Araoz de Lamadrid à l'encontre de Jiang Zemin et Luo Gan se sont répandues parmi les intellectuels et citoyens chinois. De nombreux activistes ont exprimé leur soutien tout particulier pour les accusations contre Jiang et Luo.

L'activiste démocrate de la province du Hubei, Song Xiangxian, pense que les actions judiciaires entreprises en Espagne et en Argentine placent ces deux pays au premier plan de l'histoire des droits civils. Song pense que de telles actions montrent la direction et la défense d'un système de valeurs pour l'humanité.

"Les actes de Jiang Zemin et de Luo Gan ne font pas seulement du mal à la communauté du Falun Gong mais ils s’en prennent à toute l'humanité civilisée," a dit Song. "Leurs crimes doivent rencontrer un châtiment correspondant."

Song pense que seuls les pays libres et démocratiques avec un système judiciaire indépendant sont capables d'enquêter sur ces crimes et de mener à bien un châtiment légal approprié


Des professeurs se félicitent

Sun Wenguang, professeur à la retraite de l'Université du Shandong, a parlé de la perspective du procès comme d'un acte juste, en disant: "Leurs crimes devraient être punis, je félicite grandement les juges."

M. Hu, professeur à la retraite de l'Université chinoise des Affaires Etrangères à Beijing, a également exprimé son soutien au fait d’amener les responsables de la persécution du Falun Gong en justice devant des cours internationales.

"Puisque le régime chinois affirme toujours que la Chine est un pays régi par la loi, il doit se conformer aux critères d'un pays régi par la loi," a dit M. Hu.

L'activiste démocrate de Guizhou, M. Chen Defu, qui suit les plaintes internationales à l'encontre de Jiang Zemin depuis plusieurs années maintenant, pense que les mandats d'arrêt symbolisent le soutien aux mouvements civils ainsi qu'une réprobation envers le non respect des droits de l'homme en Chine.

"Ce mandat d'arrêt est un avertissement aux hauts fonctionnaires du Parti communiste chinois (PCC), afin de les prévenir de ne pas persécuter les pratiquants de Falun Gong et les activistes démocrates. Je pense que c'est bien, que c'est très bien. A présent, tout le monde en parle, aussi c'est une forme d'encouragement pour les groupes défavorisés qui sont réprimés en Chine."

Des résidents de différentes régions en Chine ont également exprimé leur soutien aux mandats d'arrestation et aux demandes de procédures judiciaires à l'encontre des inculpés. Un résident de Beijing a voulu exprimer sa gratitude à travers Sound of Hope (une radio indépendante) à tous les juges et avocats impliqués dans les poursuites pour leur action courageuse et leur travail difficile.

En juillet 1999, Jiang a été l'instigateur de la persécution contre les pratiquants de Falun Gong pour éliminer la pratique. La campagne contre les pratiquants de Falun Gong incluait de détruire leur réputation, leurs finances et leurs corps physiques. Les pratiquants ont été, et sont toujours, torturés et persécutés à mort—et beaucoup d'entre eux sont victimes du prélèvement d'organes. Les pratiquants torturés à mort sont comptés comme ayant commis un suicide. La persécution se poursuit encore en Chine aujourd'hui et affecte des milliers de citoyens.

Source :
http://www.theepochtimes.com/n2/content/view/27042/

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.