Falun Gong : La puissance de la paix à Taiwan (photos)

Le 22 décembre 2009, alors qu’une délégation du régime communiste chinois continuait sa visite à Taiwan, les groupes de manifestants les ont suivis. Dans les confrontations, nombre de manifestants, civils et policiers ont remarqué un contingent silencieux dont émanait une puissance tranquille. Les passants leur ont jeté des coups d'œil respectueux et certains ont levé le pouce pour montrer leur soutien aux pratiquants de Falun Dafa.

Avec des banderoles énonçant les faits de la persécution du Falun Gong en Chine et les photos des pratiquants morts en raison de la persécution, les pratiquants de Falun Gong de toutes les classes sociales sont restés debout paisiblement et calmement, incarnant les faits répétés au monde depuis plus de dix ans : Falun Dafa est bon (Falun Dafa hao), et demandant au monde d’aider à arrêter la persécution.

« Arrêtez la persécution de Falun Gong. » Les passants ont trouvé la banderole simple, déterminée et puissante.

Quantité de passants ont senti la puissance de la compassion des pratiquants et ont demandé curieux, comment apprendre les exercices et pourquoi le PCC persécutait Falun Gong.


Une puissance persistante de paix
M. Li est un avocat des droits de l'homme de Taipei. Il est allé à l’endroit où les pratiquants de Falun Gong ont organisé une veillée aux chandelles la nuit précédente. Voyant comment les pratiquants étaient paisibles et solennels dans le vent froid toute la nuit, il a dit qu'ils ont semblé comme des gardiens de cette terre, gardant d'une manière non-égoïste leurs principes avec la persévérance.


Le soir du 21 décembre 2009, les pratiquants ont organisé une manifestation et une veillée qui a duré toute la nuit près du Grand Hôtel de Yuyuan.

« Quand vous voyez comment ils se comportent, je suis plus que’ ému. Je peux sentir qu'il y a une puissance de paix et cela m'incite à croire qu’il y a encore de l’espoir pour cette société», a dit M. Li. Il a dit que la société de Taiwan devrait apprendre de la persistance de cette pratique qui cultive Authenticité-Bienveillance-Tolérance.


Le prélèvement d’organes à vif expose la nature perverse du Parti communiste chinois
M. Chung est un protestataire. En passant devant l’endroit de la manifestation du Falun Gong, une photo montrant comment des médecins, sanctionnés par le PCC, prélèvent les organes des pratiquants emprisonnés de leur vivant et les vendent, a attiré son attention. Il a tristement rappelé au gouvernement de Taiwan de ne pas avoir affaire avec un gouvernement aussi mauvais.

Oumi Weilong, un Taïwanais d’origine, a dit sur un ton d’inquiétude : « Si le PCC peut prélever les organes des pratiquants vivants de Falun Gong, on doit réaliser qu’il ne faut pas s’attendre à ce que le PCC apprécie les droits de l'homme. On ne devrait jamais abandonner les principes de la démocratie, la liberté et les droits de l'homme en faveur de la recherche de faveurs économiques avec le PCC. »

M. Yuan Hongbin, un dissident en exil et expert en droit à voyagé à Taiwan pour protester contre la visite du régime communiste. Il a dit que plus de preuves feraient surface quand le procès contre l'ancien chef communiste Jiang Zemin irait devant les tribunaux, et qu’alors, le monde reconnaîtrait la nature perverse du PCC.


Un modèle extraordinaire
Yuan a fait remarquer que la persécution du Falun Gong est l'un des plus grands désastres des droits de l'homme dans l’histoire contemporaine. Mais les protestations pacifiques des pratiquants de Falun Gong dans le monde ces 10 dernières années se sont avérées être un modèle éloquent de protection des droits de l'homme et de la liberté de croyance. « Cette protestation est valable et significative » a-t-il dit. « Leurs protestations sont pacifiques et calmes, mais elles sont persistantes et déterminées. Je crois que c'est lié à la qualité spirituelle spéciale du Falun Gong. »

Le chroniqueur politique, M. Lin Baohua, est venu à la manifestation pour s’informer sur la situation en personne. Il a indiqué une banderole déclarant que Jiang Zemin et quatre autres hauts fonctionnaires communistes étaient poursuivis sur des accusations criminelles en Espagne et dit que les banderoles contrarieraient la délégation du PCC, mais que la méthode était bonne--pacifique mais puissante.
Le membre du conseil municipal, M. Liu Guolong, a levé le pouce pour montrer son approbation du comportement des pratiquants, dans la manifestation, en disant : « Le Falun Gong est vraiment bon ! » Il a également dit que Falun Gong était le groupe de manifestants le plus discipliné et ordonné. Avant de partir, il a donné ses informations de contact à un pratiquant et offert son aide en cas de besoin

Version chinoise disponible à : http://www.minghui.ca/mh/articles/2009/12/23/214929.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.