Le régime chinois essaie d’amener d’innocents citoyens à abjurer leurs croyances

Courant juillet de cette année (2010) dans le village de Shitun, municipalité de Laohutun, canton de Wafangdian, ville de Dalian, Qu Changbo, le responsable de la sécurité du village, a harcelé la pratiquante de Falun Dafa Mme Zhang Hongyan à son domicile. Qu Changbo a essayé de la forcer à écrire une déclaration de garantie promettant de cesser la ,pratique de Falun Dafa. Deux jours plus tard, Qu Changbo, Qu Changji (Secrétaire du parti du village de Shitun), Wu Anqiang (un membre du bureau de gestion générale de la ville de Laohutun), et deux autres sont entrés par effraction chez Mme Zhang et ont de nouveau essayé de la contraindre à signer la déclaration. Ils lui ont dit : " si vous ne signez pas, nous ferons licencier votre mari, et il ne sera réembauché qu'après que vous ayez signé la garantie et nous dirons aux élèves de l'école de vos enfants de les insulter et les maltraiter au point qu'ils n’oseront plus aller à l'école. "

Ces fonctionnaires corrompus ont harcelé Mme Zhang Hongyan un total de cinq fois.

Dans le village de Sanshilibao, ville de Laohutun, Zhang Si, le responsable de la sécurité du village, est allé chez le pratiquant de Falun Dafa M. Zhao Wanxian pour essayer de le forcer à écrire et signer les déclarations de garantie. Zhang Si a menacé d'emmener le pratiquant à un centre de lavage de cerveau s'il refusait. Zhang Si est également allé chez le frère de M. Zhao et lui a dit: " si vous n'incitez pas votre frère à signer les déclarations, votre frère et vous serez arrêtés. " Quelques jours plus tard, Wu Anqiang, Zhang Si, et deux autres personnes sont encore allés chez M. Zhao essayer de le forcer à signer. Pendant le mois de juillet le reste des pratiquants de la ville de Laohutun ont été eux aussi harcelés.

De mai à juillet 2010, sous les instructions du Comité politique et judicaire et du Bureau de maintien de la stabilité, aussi connu sous le nom de bureau 610 du canton de Wafangdian, quelques fonctionnaires du gouvernement du canton et des municipalités ont harcelé et arrêté les pratiquants locaux.

À 7 heures (selon l'article chinois) le 27 mai 2010, Qu Shengyang, directeur du bureau de gestion général de la ville de Xiyang ; Liu Renzhou, l'adjoint au maire de la ville ; et dix autres sont entrés par effraction chez la pratiquante Mme Ni Cuixia. Ils n'ont montré aucune identification, et dit qu'ils avait juste besoin qu'elle vienne avec eux donner des renseignements. Le jour suivant, le mari de Mme Ni et sa fille sont allés en ville la récupérer, mais Qu Shengyang a dit: « nous vous avons menti » Ni Cuixia a été envoyée au centre de lavage de cerveau Fushun. Qu a alors essayé de se dégager en disant qu'il avait du suivre les ordres du bureau 610, qui est sous le Comité judiciaire et politique du gouvernement du canton de Wafangdian.

Le matin du 30 juin 2010, trois membres du Bureau de gestion générale de la ville de Fuzhoucheng sont allés chez la pratiquante Mme Chen Lirong dans le village de Ganghou, ville de Fuzhoucheng. La première fois, ils ont essayé de l'emmener au bureau du gouvernement local pour signer quelques documents, mais elle a refusé. Quand un des hommes a essayé de l’emmener par la force, elle a réussi à se dégager.

Après cela la maison de Mme Chen a été constamment surveillée. En raison du harcèlement, elle a du quitter la maison et se trouve maintenant sans domicile.

Le matin du 30 juin 2010, le personnel du bureau 610 du gouvernement du canton de Wafangdian, du groupe de sécurité du commissariat de police de Wafangdian, et du Bureau de gestion général de la ville de Fuzhoucheng, ont arrêté le pratiquant Li Wanzhen, qui était professeur à l'école primaire de Zhenhai dans la ville de Fuzhoucheng. Les professeurs à l'école ont été avertis de ne rien dire au sujet de l’arrestation illégale . Li Wanzhen est encore actuellement persécutés au centre de lavage de cerveau Luotaishanzhuang dans la ville de Fushun.


Informations pertinentes :
Yu Jianqiu secrétaire du parti du comité politique et judicaire du gouvernement du canton de Wafangdian : 86-411-85611861 (bureau), 86-411-85660666 (domicile), 86-13332285670 (portable)
Wei Guangwei, directeur du Bureau de maintien de la stabilité (précédemment le bureau 610) sous le Comité judiciaire et politique du gouvernement du canton de Wafangdian: 86-411-85613511 (bureau), 86-13940873718 (portable)

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2010/8/4/227925.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.