M. Bao Heguo est battu à mort dans la prison de Nanguangling, dans la ville de Dalian

M. Bai Heguo, 45 ans, de la province du Liaoning a été torturé à mort aux alentours du 5 janvier 2008, dans la prison de Nanguangling dans la ville de Dalian. Le gardien de prison, Zhang Shuyi a incité le criminel Zhou à battre à mort M. Bai. Quand la famille de Bai a vu son corps il était couvert de blessures et de coupures et sa dépouille a été incinérée à la hâte.

Bai Heguo

.
M. Bai vivait dans le village de Dongguangshan, agglomération de Liutiao, province du Liaoning. Il a été
illégalement arrêté le 9 juin 2002 pour sa pratique de Falun Gong. Des policiers du département de police de Tongerbao dans la ville de Dengta ont mené l'arrestation. Les juges l'ont condamné à 11 ans d'emprisonnement et envoyé à la prison de Huazi dans la province du Liaoning. M. Bai a été soumis à toutes sortes d'abus, mais il est resté fidèle à sa croyance.

Avant les Jeux olympiques de Pékin, le régime communiste a adopté la méthode de disperser les pratiquants détenus à différents endroits afin de mieux les contrôler. Entre le 19 et 25 décembre 2007, les pratiquants détenus dans la prison de Huazi ont été transférés au quartier 12 de la prison de Nanguangling de la ville de Dalian. M. Bai a refusé d'effectuer les travaux forcés pendant qu'il était détenu au quartier 12. Les gardiens ont ordonné à plusieurs criminels de le torturer. Certaines des méthodes de torture qu'ils ont utilisée étaient : le trainer sur le sol, le forcer à s'accroupir ou à rester debout pendant une longue période de temps. Ils lui ont donné des coups de poings et de pieds, l'ont battu avec des bâtons de police, lui ont administré des décharges de matraques électriques, ont menotté ses mains dans le dos et l'ont suspendu et ils l'ont placé en isolement.

M. Bai a perdu connaissance de nombreuses fois suite à la torture, mais les autorités de la prison ont délibérément retardé son envoi aux urgences, causant sa mort. Afin de se soustraire à leur responsabilité, les fonctionnaires du quartier 12 ont rapporté aux Hautes autorités que M. Bai Heguo s'était blessé et suicidé. Ils ont également caché l'information aux autres prisonniers en leur disant que M. Bai avait été transféré dans une autre prison.

Nous avons appris que le gardien Zhang Shuyia a incité le criminel Zhou à cruellement battre M. Bai dans un bureau et à le menotter à un tuyau de chauffage après les violents abus. Il a été si gravement battu que M. Bai pouvait à peine ouvrir les yeux. Quand ses tortionnaires l'ont envoyé plus tard dans un hôpital, M. Bai était déjà décédé. Selon une source interne qui a vu le corps de M. Bai il y avait une grande bosse sur la tête et une grande coupure sur sa langue qui sortait de sa bouche. Ses jambes étaient cassées et ses testicules rompus à cause des coups de pieds. Il était émacié.

Nous avons également appris que le criminel Zhou qui a battu à mort M. Bai a une famille riche et le gardien Zhang a donné 40 000 yuanà la famille de M. Bai . Les deux criminels vivent tranquille et n'ont reçu aucun sanction.

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2010/8/15/228353.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.