Deux pratiquants de Falun Gong ayant été persécutés en Chine témoignent à une session de l'Assemblée européenne

Le 15 juillet 2010, à l'invitation du Comité pour les droits de l'homme en Chine, Liu Hong Chang et Liu Wei, pratiquants de Falun Gong ayant été persécutés en Chine, sont venus témoigner à une session de l'Assemblée européenne à Bruxelles.

Après avoir écouté leurs récits, de nombreux députés ont pris conscience de la gravité de la persécution en Chine.

Un pratiquant de Falun Gong avec Heidi Hautala, présidente de la sous-commission (des droits de l'homme)

Les deux pratiquants avec le représentant d'une ONG


Ils ont été choqués d'entendre à nouveau mentionner le prélèvement d'organes pratiqué en Chine sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.

Plusieurs députés ont appelé à ce que l'Union Européenne fasse pression sur le régime chinois, pour établir une dialogue transparent, ouvert au public, afin d'améliorer les droits de l'homme
en Chine.

Monsieur Liu Hong Chang a transmis des documents sur la persécution de Falun Gong en Chine à Madame H. Hautala ainsi qu'à tous les députés présents.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.