Qui a vu Sakyamuni ? Rendre hommage aux artistes inconnus

Je me suis toujours demandé : quand les Indiens ont essayé de créer une statue de Sakyamuni, quel modèle ont-ils pris pour le visage et l'expression alors que Sakyamuni avait quitté ce monde depuis près de cinq cent ans ?

Au printemps 1992, je suis allé à la cave de la Tour d'A-Jiang en Inde afin de voir les statues de Bouddha de la première période. Il est impressionnant de voir une magnifique statue de Bouddha assis, dans la profondeur de la grotte, d'un solennel esprit classique. Il est rare de voir une statue d'un artiste, aussi solennelle et chargée d'autant de significations symboliques.

Examinons les mains. Dans la statue de Bouddha, avec les deux paumes se faisant face devant la poitrine, le pouce peut former un cercle avec l'index ou le majeur. Ce geste signifie que Bouddha agit en tant qu'enseignant en expliquant la Loi ( Fa ).

Ce geste a également la forme de dénouer un nœud, mais ici il n'y a pas de véritable nœud. Cela symbolise qu'un Bouddha enseigne aux êtres humains comment dénouer un nœud caché dans le cœur.

Deuxièmement, observons les yeux du Bouddha, ils sont à demi ouverts et à demi fermés, mais en même temps ils regardent vers le bas. Cela signifie que le Bouddha veut que les êtres humains regardent moitié en eux-mêmes, moitié à l'extérieur. Quand nous regardons en nous, nous sommes capables de découvrir un nœud compliqué résultant d'une longue habitude. Si nous avons des pensées droites, nous serons capables de dénouer une partie du nœud. Si nous arrivons à éliminer une partie de la cause, nous serons capables de retrouver une partie de la liberté et ainsi changer la perspective de notre monde extérieur.

Finalement, regardons les expressions et le léger sourire sur le visage du Bouddha. Quand les gens sont capables de suivre les principes en"cultivant", le nœud intérieur deviendra de plus en plus petit. Ainsi nous serons capables de nous débarrasser des obstacles formés par les émotions négatives. En conséquence, nous pourrons nous échapper de la prison que nous nous imposons nous-mêmes et obtenir la sagesse. De ce fait nous pouvons obtenir la compassion grâce à la compréhension, sourire au monde avec compassion et traiter nos affaires de tous les jours avec calme et des mots aimables.

Ce principe de "Regarder en soi pour dénouer les nœuds et regarder à l'extérieur avec un sourire" a été propagé par les statues de Bouddha, les écritures bouddhistes et les moines, de l'Asie au reste du monde.

En tant qu'amoureux du Bouddhisme et des arts, j'aimerais rendre un hommage particulier aux artistes inconnus qui ont créé ces statues de Bouddha. Grâce à leur sagesse et leurs compétences inégalables, ils ont réalisé les statues qui sont devenues des œuvres d'art classiques éclairant l'esprit de l'humanité.


Traduit de l'anglais de:
http://en.secretchina.com/culture_history/3730.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.