Un prêt ancré dans la gentillesse

Je vis à Tangshan dans la province du Hebei. Il y a quelques années de cela, je me suis égaré et me suis adonné aux jeux de hasard. Je n'ai pas seulement perdu au jeu les biens de ma famille, mais je me suis aussi endetté de plus de cent mille yuans. Je ne pouvais pas résoudre ce problème, car je voulais toujours regagner l'argent que j'avais perdu. Je ne pouvais faire aucun progrès, et m'enfonçais de plus en plus profondément. Parce que j'étais trompé, je n'aimais pas les gens qui me persuadaient de jouer. J'ai emprunté de l'argent afin de pouvoir jouer, et j'ai désespérément essayé de récupérer l'argent perdu. Je ne pouvais me résoudre à écouter ma femme, mes parents et mes amis qui m'exhortaient à ne pas jouer. Finalement, ma femme n'a plus pu le supporter et a demandé le divorce.

Je n'avais plus ni revenu ni foyer et j'étais découragé. Traînant mes dettes de jeu derrière moi, je n'avais plus personne vers qui me tourner. Etant dans une impasse, j'ai pensé à une amie qui pratique le Falun Gong. Elle était très gentille et j'ai pensé qu'elle pouvait m'aider. Je suis allé chez elle et lui ai expliqué ce dont j'avais besoin. Elle n'a pas parlé du tout d'un prêt. Au lieu de ça elle m'a dit que le Falun Gong enseignait aux gens comment se conduire. Elle m'a conseillé de ne plus jouer et m'a dit de réciter sincèrement "Falun Dafa est bon, et Vérité-Compassion-Tolérance est bon", et que les choses iraient mieux. Avant de partir, elle m'a prêté cinq cent yuans. .

Cette amie du Falun Gong est vertueuse et je l’ai crue. Après l'avoir écouté, je me suis senti particulièrement bien et j'ai décidé de tout recommencer à zéro et d'arrêter les jeux de hasard. J'ai commencé à réciter: "Falun Dafa est bon" dès que j'en avais le temps. J'ai également démissionné du Parti communiste chinois. J'ai utilisé l'argent qu'elle m'a prêté pour démarrer une petite affaire. J'ai réinvesti l'argent que j'avais gagné et mon affaire a prospéré de manière surprenante. Non seulement j'ai remboursé les cent mille yuans de dettes de jeu, mais j'ai aussi épargné dix mille yuans. J'étais complètement sorti d'affaire financièrement et n'avait plus aucun stress. Voyant les changements en moi, ma femme a changé d'attitude envers moi, et nous nous sommes remis ensemble par la suite. Je suis très reconnaissant à mon amie du Falun Gong qui a totalement changé mon destin.

A la veille des examens d'entrée à l'université en 2010, cette amie du Falun Gong est venue chez nous dire à ma famille de réciter avec sincérité: "Falun Dafa est bon". Je l'ai récité sincèrement et j'ai aussi dit à mon enfant de le faire. Mon enfant a eu de très bons résultats et a été admis dans une bonne université.

Toutes ces années, je suis resté franchement reconnaissant envers mon amie du Falun Gong. Elle rit toujours de cela et me dit: "Ne me remercie pas, car c'est Maître Li Hongzhi qui t'a aidé. Parce que tu as sincèrement cru que Falun Dafa est bon, tu en as bénéficié. Remercie simplement Maître."

Mes parents et amis ont vu à quel point j'avais changé pour le mieux au fil des ans, et que c'était le Falun Dafa qui avait fait de moi un homme digne. Je voulais raconter ma propre expérience et encourager les autres à croire en Falun Dafa.


Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2010/10/12/230915.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.