Mme. Liu Shuling torturée à mort dans le Camp de travaux forcés de réhabilitation pour toximanes de la ville de Harbin

Nom Liu Shuling (刘术玲)
Genre: F
Âge: 55 ans
Adresse: Ville de Hongwei, agglomération de Qitaihe
Date du décès: Le 3 juillet 2010
Dernier lieu de détention: Camp de travaux forcés de réhabilitation pour toxicomanes de la ville de Harbin (戒毒劳教所)
Ville: Harbin
Province: Heilongjiang
Persécution endurée: Décharges électriques, passages à tabac, torture, contrainte physique, détention.

Mme Liu Shuling et onze autres pratiquants ont été torturés au cinquième étage du Camp de travaux forcés de réhabilitation pour toxicomanes de la ville de Harbin, dans la province du Heilongjiang du 1er au 3 juillet 2010. Mme Liu Shuling est morte le 3 juillet. Selon un témoin, elle était attachée sur une chaise en fer et est morte suite aux décharges d'une matraque électrique.

Mme Liu avait été envoyée au Camp de travaux forcés de réhabilitation pour toxicomanes en 2008, et était supposée être relâchée le 26 juillet 2010. Il y avait des contusions causés par les décharges électriques à son oreille gauche et sur son cou. Sa famille a demandé à voir son corps en entier, mais la police ne les a pas laissés l'examiner davantage et a dit "Si vous voulez voir tout le corps, vous devez passer par un examinateur médical. Si vous entamez une investigation, nous ne paierons pas pour ses dépenses funéraires et vous aurez à payer plus de 8000 yuans de frais médicaux.

Douze pratiquants ont été torturés durant cette période. Mme Liu Shuling, Mme. Yu Xiaohua, Liu Hui, Ma Shufen, Liu Yanhua, Cheng Li, Wang Fengxia, Men Qiuyin, Ren Shuxian, Xie Wei, Gao Yumin et Mme. Tong Yaqin.


Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2010/11/10/232266.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.