Art, Science et Culture

Culture | Musique | science | Sagesse traditionnelle | Archéologie | Poésie | Beaux-Arts | Personnages historiques

  • À propos de tranquillité

    “L'idéogramme chinois jing (tranquillité) se compose de deux caractères ”vert” et “dispute”. Il est facile d’expliquer le mot "vert," comme les pentes vertes des collines, mais comment " dispute" devrait-il être expliqué ? ...
  • Les “cinq recettes” de Tang Taizong pour gouverner

    Un jour Tang Taizong, le second empereur de la Dynastie Tang, qui régna de 626 à 649 ap. J. C, arriva au Palais Cuiwei. Il demanda aux fonctionnaires dans l'expectative "Depuis les temps anciens, bien que les empereurs ont pu conquérir les plaines centrales de la Chine, ils n'ont pas réussi à y faire accéder les minorités nationales comme les Rong ou les Di. Mes capacités sont inférieures à celles des empereurs de jadis, mais j'ai été capable d'accomplir plus qu'ils n'ont fait. Je n'en dévoilerai pas les raisons à présent, mais j'aimerais vous demander à vous Messieurs, de bien vouloir me les dire directement ...
  • Mystérieux caractères chinois: Shi, Maître, enseignant, une unité militaire

    師 (shī) signifie maître, spécialement dans le mot chinois 師父 (shīfu). La différence entre enseignant et maître est que le maître est davantage comme un père qui instruit. Avec dévouement et abnégation, un maître enseigne à son disciple comment appréhender et comprendre les choses. Mais à la différence de l’Occident, dans la Chine ancienne, quelqu’un qui effectue un travail matériel à la perfection ne devient pas un maître. Dans la Chine ancienne, la notion de maître était réservée aux sages des traditions religieuses et spirituelles...
  • Endurer les épreuves

    Zhao Cishan, le gouverneur du Comté de Guangde, était le grand-père de Fang Yagong. Quand Fang Yagong était jeune, alors qu’il étudiait un soir il alla chercher un peu de charbon pour réchauffer ses pieds. En voyant cela, Zhao Cishan gronda son petit-fils ...
  • Conseiller franchement, être un ami loyal, et rendre la gentillesse reçue

    Li Daliang était du comté Jingyang ( l'actuelle province du Shaanxi). Il était un discret et honnête fonctionnaire de la capitale,bien que n'ayant pas la réputation d' un brillant orateur.. En tant que fonctionnaire gouvernemental, Li se souciait peu de sa propre renommée et donnait toujours à l’Empereur un avis franc ...
  • " L'harmonie entre le ciel et l'homme " dans l'architecture chinoise

    Le peuple chinois a développé au cours des millénaires un style de construction tout à fait autonome. Les principes des structures et le style de construction se basent sur la philosophie taoïste et bouddhiste en conformité avec les liens existants entre les cieux, la terre et l'homme. Ils sont restés constants au cours des siècles et se sont étendus dans une large partie de l'Asie orientale, particulièrement au Japon et en Corée, où les philosophies taoïste et bouddhiste ont fortement influencé l’homme.
  • Entretien avec Confucius sur le destin d'une nation

    Le Roi Lu Ai Gong demanda à Confucius, "Est-il vrai que le destin d'une nation soit déterminé par le Ciel et pas uniquement en fonction des actions des hommes?" Confucius répondit :"Le destin de votre pays dépendra de vos propres actes. Un phénomène spécial ne peut à lui seul changer le destin de votre nation." Le Roi dit : "Pourriez vous, je vous prie fournir quelques exemples étayant cette déclaration?"
  • Histoires de la Chine ancienne: La fille dragon

    Alors que l’empereur Xuan Zong et sa concubine favorite Yang Yun Huan étaient à la capitale occidentale Luoyang, l'empereur fit un rêve : une jolie femme portant un chignon haut et un peignoir avec de larges manches entra dans la chambre à coucher et s’inclina : "Je suis la fille dragon du lac Ling Bo et j’ai obtenu le mérite de garder le palais du dragon. Puisque l’empereur a des compétences musicales, pourriez vous s’il vous plaît composer quelque chose pour notre famille dragon?" ...
  • L'or véritable brillera parmi les pierres

    Il était une fois un homme qui se considérait talentueux mais qui n'avait pas reçu de travail important depuis longtemps. Il était déprimé et amer à cause de cela. Un jour il alla trouver un sage et lui demanda : " Pourquoi la vie est-elle si injuste avec moi? " ...
  • Le caractère chinois pour Talent et Capacité : Cái (才)

    Le caractère chinois 才 (cái) est un pictograme décrivant la germination d'une plante. Utilisé comme nom ou comme adjectif, il évoque la capacité, le talent ou les ressources. Parmi les termes combinant 才 avec d'autres caractères, on trouve 才能 (cái néng) et 才幹 (cái gàn), talent, capacité, aptitude; 天才 (tiān cái), genie ou don; 口才 (kǒu cái), éloquence; 才望 (cái wàng), capacité remarquable, ou capacité et réputation; et 才智 (cái zhì), capacité accompagnée de sagesse et d'intelligence ...
  • Histoires de la Chine ancienne : Pardonner leurs erreurs aux autres

    Bingji, un premier ministre sous la dynastie des Han de la chine ancienne, était connu pour sa bonté . Un jour où son chauffeur l’accompagnait lors d’une sortie, il était tellement ivre qu’il vomit dans le véhicule du premier ministre. Le chef de cabinet de Bingi voulut renvoyer le chauffeur mais le premier ministre lui dit: "Est-ce que quelqu’un voudra l’embaucher si on apprend qu’il a été renvoyé de son précédent poste parce qu’il était ivre. Oublions cela. Après tout, il n’a fait que salir les sièges de la voiture." ...
  • Cao Cao, un ministre talentueux en des temps chaotiques

    Dans la foule des chefs militaires, Cao Cao se démarqua comme un politique rusé et un grand maître militaire avec une vision audacieuse. Il était aussi un brillant poète. Il reste cependant un personnage très controversé aux yeux des historiens chinois ...
  • Culture traditionnelle : Fidèle à sa parole

    Zhuo Shu était une personne renommée durant la période des Trois Royaumes. Il était honnête et fidèle à sa parole. Un jour, Zhuo Shu rendit visite à Zhuge Ke pour lui dire adieu avant de partir pour sa ville natale Huji Zhuge Ke demanda à Zhuo Shu quand il reviendrait. Zhuo Shu lui en précisa l'année et le jour...
  • Le critère dans le cœur de chacun

    Un père et son fils montaient tous les deux sur le dos d’un âne. Les gens dans la rue les pointèrent du doigt : " ce père et ce fils sont vraiment cruels, ils font travailler l’âne si durement qu’il ne peut plus reprendre son souffle. " Le père descendit donc. Mais les gens dans la rue pointèrent du doigt le fils : " Regardez comme ce fils est irrespectueux. Il est sur l’âne pendant que son père marche. " Donc le fils descendit et laissa le père monter. Les gens dirent ensuite ...
  • Simplifiée au-delà du sens : La parodie de l’écriture chinoise moderne

    Un amour sans coeur, des villages dépeuplés. Voler d’une seule aile, tomber dans un puits : on nous dit que c’est le “progrès.” Cela pourrait être les premières lignes d’histoires à propos de calamités ou de dystopies kafkaiesques, mais ce ne sont en réalité que des interprétations valides et peut être inévitables de l’écriture chinoise moderne ...