Forum des pratiquants

Bénéfices de la pratique | Compréhensions et expériences de cultivation/pratique | Clarifier les faits/sauver les gens | Souvenirs inoubliables | Histoires - Opinions | Ma rencontre avec Dafa | Témoigner pour l'histoire | Conférences de Loi | Mots du coeur

  • Rejeter les pensées négatives pour cultiver la compassion

    Après être arrivé aux États-Unis, j’ai souvent ressenti que mon état de cultivation n’était pas aussi bon que quand je vivais en Chine. Cela ne cessait de m’inquiéter. En livrant un matin les journaux de Epoch Times, je suis soudainement devenu confus, comme si une épaisse substance réprimait mes pensées. J’ai regardé à l’intérieur, et j’ai réalisé que j’avais des griefs et des mécontentements vis-à-vis d’autres pratiquants, ce qui produisait des pensées négatives ...
  • Avec nos cœurs dans le Fa tout en vivant dans le monde humain (Extrait)

    Me tenant à la fenêtre, un soir après une journée bien remplie, voyant les lumières décliner et les gens continuant à s’affairer comme perdus dans un labyrinthe, j’ai été submergé par l’émotion ...
  • Persévérer à clarifier les faits

    J’ai commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996, et la persécution a débuté à peine trois ans plus tard. Je ne l’aurais probablement pas traversé sans la protection du Maître au cours des vingt dernières années ...
  • Trouver un havre sûr

    Tous mes parents savaient que j’étais pauvre et en difficulté et ils ne voulaient rien avoir à faire avec moi. Une telle pression pesait sur mes épaules que je sentais pouvoir à peine respirer. Mais j’ai continué à lire les livres de Dafa, et finalement, j’ai pu à nouveau voir les choses sous un angle positif ...
  • Identifier les attachements cachés derrière nos 'expressions favorites’

    Dans l'École Chan, on trouve l’expression koutouchan (pinyin) ou " Chan pour la forme", que l'on interprète aujourd'hui comme « slogan » ou "expression favorite".Dans l'École Chan, ces mots se réfèrent aux moines qui sont très éloquents concernant la théorie bouddhiste, mais qui ne pratiquent pas la véritable cultivation. J'aimerais expliquer comment j'ai identifié les attachements cachés derrière nos "expressions favorites" du point de vue de la cultivation de Dafa ...
  • Mes vingt deux années dans Dafa

    Alors que je prenais le bus récemment, un passager m’a demandé mon âge, et je lui ai répondu que j'avais 81 ans. Une autre personne l’a entendu et a annoncé mon âge à tout le monde, et tous les regards se sont fixés sur moi ...
  • Fahui du Mexique / Passer du vide et de la tristesse à s'éveiller à Dafa

    Quand je parle aux gens du Falun Dafa, je leur parle brièvement de mon expérience et des grands changements positifs que j’ai éprouvés dans mes pensées, mes conceptions, et dans mon être tout entier. Je leur dis que le Falun Dafa est comme une oasis dans le désert, et que je ne connais rien de comparable ...
  • Un nouveau pratiquant : j’ai trouvé ce qui manquait dans ma vie

  • Les hirondelles qui écoutaient une musique sacrée

    Un matin vers la fin de l’automne, j’ai ouvert la fenêtre et placé un magnétophone sur le rebord. Puis en augmentant le volume j'ai passé la musique de Dafa avec une seule pensée à l’esprit : " Que la musique de Dafa harmonise tous les êtres " et j'ai vaqué à mes occupations ...
  • Avoir une forte volonté est crucial pour cultiver

    La raison pour laquelle les forces anciennes interférent avec les pratiquants de Falun Dafa est de les faire échouer dans leur cultivation. Certains pratiquants ne comprennent pas qu'ils ont besoin d'une forte volonté pour cultiver. Si nous n'étudions pas le Fa, ni ne cultivons fermement, les forces anciennes voient cela comme une occasion pour exploiter nos failles jusqu'à ce que notre volonté s’affaiblisse et que nous nous écartions du Fa ...
  • S'aider mutuellement à corriger nos mouvements des exercices

    Lorsque la persécution a commencé en 1999, les sites d'exercices du Falun Dafa et les groupes d'étude du Fa ont en grande partie arrêté. Certains pratiquants venaient juste de commencer à apprendre les exercices, donc leurs mouvements n'étaient pas encore corrects. Comme il y avait peu d'endroits où nous rassembler et pratiquer les exercices ensemble, d’ anciens pratiquants ont aussi oublié les mouvements corrects ...
  • Le Ladakh change mais Falun Dafa reste cher au coeur des Ladakhis (3ème et dernière partie)

    Lors de leurs voyages au Ladakh, les pratiquantes ont rendu visite à quantité d’écoles, certaines pour la première fois, certaines pour la seconde, troisième, ou même la quatrième fois voire davantage. L’école la plus petite était un monastère avec juste trois jeunes aspirants moines ; la plus grande avait plus de 2000 enfants ...
  • Me changer moi-même et faire des percées en travaillant pour NTD en France

    J’ai un jour lu ces quelques phrases en ligne : Faire quelque chose que vous n’avez encore jamais fait est appelé grandir, faire quelque chose que vous ne voulez pas faire est appelé changer, et faire quelque chose que vous n’osiez pas faire jusque-là est appelé faire une percée. Ceci s’applique à ma situation en préparant le banquet de nouvel an chinois pour NTD ...
  • Le Ladakh change mais Falun Dafa reste cher au coeur des Ladakhis (2ème partie)

    Dha a un espace convivial en plein air autour de deux grands arbres où se retrouvent les villageois,. C’est là qu’ils ont pratiqué les exercices du Falun Dafa deux fois par jour. Une jeune fille, dont une des deux pratiquantes avait déjà rencontré le père, a fait circuler l’information et des enfants de tous les âges sont venus apprendre les exercices ...
  • Commencer à mémoriser Zhuan Falun à 80 ans

    Je me suis senti si bien après avoir parlé du Falun Dafa à une femme que j’ai voulu faire voir comment moi, à 80 ans révolus, j’étais encore aussi fort qu’un jeune homme, grâce à ma pratique du Falun Dafa. J’ai escaladé un muret puis j’ai sauté. Avant que je ne le réalise, j’ai senti que j’allais m’évanouir. Un homme qui passait par là a été alarmé et s’est précipité pour m’aider ...