Culture

  • Les fondations légendaires de la civilisation chinoise  : le commencement

    Dans les temps anciens, les Chinois appelaient leur nation Shen Zhou – la terre du divin. Des légendes racontent comment le Créateur a formé les Trois Mondes – le Ciel, la Terre et le monde souterrain – et a donné vie à de nombreux êtres à l’intérieur. Les dieux ont ordonné l’environnement pour permettre aux êtres humains de survivre et de prospérer. Ils ont enseigné à l’humanité la civilisation et la culture, aussi bien que la régulation morale ...
  • Les fondations légendaires de la civilisation chinoise : la vertu de l’empereur Yao

    À travers une série d’articles, Epoch Times revient sur les fondations de la civilisation chinoise, exposant la vision du monde dans la Chine traditionnelle. Cette série suivra le déroulement de l’histoire chinoise, en montrant comment des figures clés ont aidé à la création de la culture chinoise, de ces arts et coutumes inspirés par le divin. Cette partie aborde la vie du légendaire empereur Yao.
  • Les platitudes d'un vieil érudit(老生常谈)

    Guan Lu (管輅) (209-256 ap. J.C.) était un célèbre diseur de bonne aventure durant la période des Trois Royaumes. Il étudiait le Tao et, à l'âge de 15 ans, connaissait très bien le Yi Jing, ou Livre des Changement. Il pouvait prédire l'avenir des gens. Un jour, He Yan et Deng Yang, deux ministres de l'état de Wei, rendirent visite à Guan Lu. He Yan demanda à Guan de leur prédire l'avenir. "Je fais le même rêve depuis quelques jours maintenant," dit He Yan. "Je rêve que des mouches tombent sur mon nez. J'essaie de les chasser, mais elles refusent de partir. Qu'est-ce que cela signifie ? Quand pourrais-je devenir premier ministre ?" ...
  • Le summum des techniques de la danse classique chinoise présenté pour la toute première fois en ligne

    Le programme présentait deux techniques de la danse classique chinoise perdues depuis longtemps : " shen-dai-shou " (le corps dirige les bras) et " kua-dai-tui " (les hanches dirigent les jambes). Ces deux techniques représentent le sommet absolu en matière de techniques de danse, et la présentation qu'en ont fait les artistes de Shen Yun marque une nouvelle ère de la renaissance de la culture traditionnelle ...
  • Promenades dans la forêt d’abricotiers : Hua Tuo et les pivoines

    "La légende raconte que le célèbre docteur Hua Tuo des Trois Royaumes plantait différentes sortes de fleurs et d’herbes dans sa cour et son arrière-cour. Il insistait pour goûter soigneusement chaque herbe afin d'en découvrir les propriétés avant de les prescrire à ses patients ..."
  • La médecine traditionnelle chinoise permet de traiter les personnes victimes d'une congestion cérébrale.

    Encore un autre cas dans lequel la sagesse de la culture chinoise retient une nouvelle fois l'attention de l'humanité. Dans ce cas précis, c'est un composé de la médecine traditionnelle chinoise qui donne un grand espoir de pouvoir traiter les gens de toutes cultures ayant une maladie débilitante , à un coût très modéré, une haute efficacité et très peu d'effets secondaires. On peut penser que ce serait une grande bénédiction pour l'humanité si les théories et les principes de cette ancienne pratique étaient plus largement répandus dans le monde.
  • Comprendre les Cinq Éléments, la " Théorie du tout "chinoise, dans " Le Classique des Trois Caractères "

    Les plus grands physiciens de l’Histoire, comme Stephen Hawking et Albert Einstein ont cherché leur vie durant une "Théorie du tout ". Fait intéressant, il y a des milliers d'années, les anciens Chinois avaient déjà leur propre "Théorie du tout " - Les Cinq Eléments, une théorie abstraite basée sur les règles de la numérologie chinoise du I-Ching, ou Livre des Changements ...
  • Réflexions sur le slogan "Les Dieux bénissent la Chine"

    Le but d’écrire à propos de la culture chinoise est d’éveiller nos consciences et nos bonnes pensées qui ont été ensevelies sous la poussière depuis longtemps et aussi permettre un retour de la moralité, ranimant notre nature humaine innée ...
  • La profonde langue chinoise (1er épisode): Les larmes de Cangjie

    Un jour, les divinités tinrent un grand banquet au sommet de la Montagne Hua en Chine. Le banquet se tenait une fois tous les cents ans, et les divinités vinrent de partout afin de participer au banquet. De l'autre côté de la Montagne Hua, Cangjie et son élève, Wentong, appréciaient la brise légère assis au pied d'un arbre divin ...
  • Mystérieux caractères chinois (20) Ren : Tolérance, Endurance, Patience

    Le caractère chinois 忍 (rěn) tire son origine du symbole 能 (néng). Ce symbole contient aussi le caractère 月, qui désigne également le mot “viande.” Dans les inscriptions sur os divinatoire, le symbole 能 est utilisé pour nommer le cerf, la biche ou le cerf rouge. Ces animaux étaient admirés pour leur force et pour leur corps musclé et robuste. Graduellement, le sens a changé ...
  • A propos du caractère chinois "Ren" (忍, Patience)

    Le caractère chinois "Ren" est pictophonetique (formé en combinant un élément indiquant la signification et l'autre le son). Le caractère "Ren" (忍, endurance) se compose de l'élément "xin" (心, coeur) qui représente la signification, et l'élément "ren" (刃, lame de couteau) qui représente le son. "Ren" signifie endurer, s'abstenir, et tolérer. Il contient également la connotation de retenue et de maîtrise de soi ...
  • “Le Classique des trois caractères” – 2ème partie

    Il y a longtemps de cela, la mère de Meng Zi fit déménager à trois reprises sa famille en quête d' un environnement approprié qui pourrait motiver Meng Zi dans ses études. Une fois, Meng Zi fit l'école buissonnière et rentra chez lui. Sa mère était si furieuse qu'elle coupa le tissu à moitié tissé qui était dans le métier à tisser et le gronda en disant : “Apprendre est comme le tissage ...
  • Une introduction au calendrier lunaire chinois : Le solstice d’hiver

    Dans la Chine ancienne, le Solstice d’Hiver était une fête très importante, qui remontait à plus de 2000 ans. Depuis le temps de la dynastie Yin, et pendant les dynasties Zhou et Qin, le Solstice d’Hiver était considéré comme le premier jour de la Nouvelle Année. Dans la dynastie Han, on se référait au Solstice d’Hiver comme au " festival d’hiver." Les Hauts fonctionnaires tenaient une cérémonie appelée la "célébration de l’hiver, "qu’on considérait comme vacances officielles. Le Post Hanshu écrivait, " au Solstice d’Hiver, les gens se calment et se relaxent."
  • Expressions chinoises : Mordre la main qui vous nourrit (忘恩负义) Wàng Ēn Fù Yì

    L'expression wàng ēn fù yì peut être traduite par "mordre la main qui vous nourrit." Littéralement, elle signifie "Oublier les faveurs et trahir la justice." ...
  • L'histoire de Wen Tianxiang : loyauté et courage

    Tianxiang (1236-1283 apr. J.-C.) était un poète et un homme politique chinois dans les dernières années de la dynastie Song du Sud. Il est un symbole bien connu de patriotisme et de droiture pour avoir protégé la dynastie Song et refusé de céder après avoir été capturé par l'empereur Yuan, Kublai Khan