Sagesse traditionnelle

  • Les affaires humaines sont déterminées par le ciel - "Shi Fan de Yuan " Sélection II

    Les êtres humains ne sont pas conscients. Quand ils voient que d’autres ont une carrière prospère ou un statut satisfaisant, ils deviennent jaloux. Quand ils voient les autres rencontrer des difficultés, ils se moquent d’eux. Les gens dans le même village ou en ville, spécialement, tendent à avoir ce problème. Si nous pouvons saisir le principe que tout change, nous nous préoccuperons seulement de notre propre futur et n’aurons jamais le temps d’être jaloux ou de rire des autres.
  • Récits de l'Histoire : Le mariage est prédéterminé – Mari et femme doivent se respecter

    Il y avait du temps de la dynastie Tang, un homme nommé Wei Gu qui vivait à Duling en Chine. Il était devenu orphelin très jeune. Ayant grandi, il voulait se marier et avoir une famille aussi vite que possible et confia à quelqu’un de lui chercher une épouse mais sans succès. La deuxième année de Yuanhe ( 806-820 Av J.C), il traversa la région de Qinghe et descendit dans une auberge au sud de la ville de Songcheng ...
  • Citations choisies des proverbes de Yuan (Le septième)

    Confucius a dit : " Une erreur devient une faute lorsqu’on refuse de la réparer. " C’est-à-dire, si quelqu’un refuse de s’amender après avoir fait quelque chose de mal, il commet réellement une erreur. Si nous considérons ces personnes de grands accomplissements dans le passé et dans la période contemporaine, nous découvrirons que la plupart d’entre eux ont la vertu d’être heureux de se voir indiquer leurs erreurs par autrui et s’amenderont une fois qu’ils savent qu’ils ont eu tort. Au contraire, ceux qui essaient de dissimuler leurs erreurs et refusent de les réparer finissent la plupart du temps par échouer.
  • Citations choisies extraites du livre "Modèles pour le Monde" écrit par Yuan Cai

    Dans Lun Yu (Recueil des propos de Confucius), il y a une histoire. Un jour, un étudiant de Zixia demanda à Zizhang comment faire pour bien s’entendre avec les autres. Zizhang répondit : "Une personne noble respecte ceux qui sont vertueux et pardonne aux gens ordinaires. Il loue ceux qui sont au-delà de l’ordinaire, tandis qu’il a de la sympathie pour ceux qui en sont incapables. Si j’agis très bien, m'approchant de la perfection , y a-t-il quelque chose que je ne puisse tolérer ? Si je n’agis pas bien, comment puis-je me plaindre si les autres refusent de me parler ?" ...
  • Citations choisies extraites de "Modèles pour le Monde" écrit par Yuan Cai

    Dès qu’on apprend à ressentir et à raisonner, on fait face aux inquiétudes et au malheur dans ce monde. Un bébé pleure parce que ses besoins sont insatisfaits. De l’enfance à la jeunesse, puis de l’âge adulte à la vieillesse, il y tant de choses qui rendent plus malheureux qu’heureux. Personne sur terre ne peut être constamment heureux. Plus on le comprend profondément mieux on se sent face aux difficultés.
  • L'étude exige de la régularité et de la persévérance

    Dans l'antiquité, les gens mettaient l'accent sur la pratique dans l'apprentissage et prônaient l'effort inlassable, insistant sur la diligence et la régularité. Ils n'encourageaient pas à étudier dur une journée et se relâcher les dix jours suivants. En d'autres termes, ils pensaient qu'il faut être strict avec soi-même et ne pas se relâcher ...
  • Tout a une âme: Histoires à propos d'une tortue et de quelques poissons

    Durant la Dynastie des Han, l'Empereur Wu eut besoin d'un endroit pour présenter des exercices navals. Il commanda de faire construire un grand lac, et le lac devint le Lac Kunming. Un jour, un pêcheur pêchait près du lac, et il attrapa un grand poisson. Le poisson cassa la ligne et la canne à pêche et prit la fuite. Mais l'hameçon était resté planté dans la gueule du poisson. Une nuit, l'Empereur Wu fit un rêve ...
  • La légende de Mulan

    Nulle autre femme dans l’histoire de la Chine n’a inspiré plus d’admiration que Mulan, considérée comme l’incarnation de la loyauté et de la piété filiale. La très ancienne histoire de Mulan s’enrôlant dans l’armée à la place de son père vieillissant est une des légendes tenues en la plus haute estime en Chine et figure dans tous les manuels scolaires chinois...Mulan était une personne réelle. Son nom patronymique était Hua. Elle naquit dans un petit village rural du nord de la Chine, et aurait vécu de 581 à 618 ap. J.-C. durant la Dynastie Sui, encore que d’autres sources la situent entre 386 et 534 ap. J.-C., pendant la Dynastie Wei du Nord ...
  • Avoir un esprit réceptif comme une vallée de montagne qui renvoie les échos

    Il y avait autrefois au Japon, un célèbre moine bouddhiste. Un jour, le moine reçut la visite d’un érudit. Ce dernier était assez suffisant et parlait interminablement, n'épargnant au moine aucune de ses précieuses compréhensions. Le moine écoutait patiemment tout en versant du thé à l’érudit. La tasse était déjà pleine mais le moine ne s’arrêtait pas et le thé déborda ...
  • Culture Traditionnelle : Etre honnête et tenir ses promesses

    Lu Yuangang était un ministre de la Dynastie des Tang, durant le règne de l’Impératrice Wu Zetian. C’était un fonctionnaire honnête, tenant toujours ses promesses, et était intègre et prudent. Lu Yuanfang avait une résidence à l’extérieur de la Ville de Luoyang appelée " le Jardin Jinxiu ", c'était une résidence comme on n’en trouvait pas beaucoup qui se caractérisait par d’élégants pavillons et bâtiments, des ponts fins et des ruisseaux clairs. Plus tard, la fortune de la famille de Lu diminua et il devint difficile de joindre les deux bouts. Lu Yuanfang eut alors une discussion avec ses deux neveux Lu Yin et Lu Mao et ils décidèrent de vendre la propriété...
  • "Un homme de bien n’a ni soucis ni crainte "

    Confucius avait un disciple nommé Sima Niu, dont le frère voulait abattre Confucius parce que ce dernier avait critiqué son secret et la construction illégale d’un mur de la cité. En conséquence, Confucius et ses disciples ne pouvaient pas rester plus longtemps dans le royaume de Song. En pensant aux mauvaises actions de son frère, Sima Niu ne pouvait s’empêcher de soupirer tristement : " D’autres gens ont des frères dignes d’éloges. Seul moi ne suis pas dans ce cas. " Zixia, un élève de Confucius entendit ce qu’il disait et le réconforta ...
  • Le gentilhomme qui bien que pauvre avait l'esprit tranquille

    Un gentilhomme, fût-il pauvre; devrait être en paix et ne jamais perdre sa bonne humeur disait Confucius. Gao Yun, de la Dynastie Wei du Nord, était un "Zhonshuling," un titre correspondant à un haut rang à la Cour Impériale. Il était cette sorte de gentilhomme, serein malgré sa pauvreté. ...
  • Sagesse commune aux cultures orientale et occidentale : La Vérité émergera

    William Shakespeare, le géant littéraire du 16ème siècle, a cité ces mots dans sa pièce Le Marchand de Venise : "La vérité émergera. Le crime ne peut pas demeurer longtemps caché." Un des dictons chinois employés pour décrire comment le crime finit toujours par être dévoilé est "Dong Chuang Shi Fa" ou "Les choses qui ont été discutées près des fenêtres qui font face à l’est sont exposées."
  • L’histoire de Su Dongpo qui écrivit "Enfantin et Candide sont mes professeurs"

    Su Shi ( 1036-1101), aussi connu sous le nom de Su Dongpo, est une des quelques grandes figures de l’histoire chinoise, maître de multiples disciplines artistiques et littéraires. Il était un grand écrivain, artiste et calligraphe...
  • Un fonctionnaire de la Dynastie Qing s'est souvenu de ses réincarnations

    Les athées pensent, "Un homme meurt tout comme une lampe s'éteint." Je pense que ce point de vue est faux. L'être véritable ne disparaît pas lorsque le corps meurt. Nos ancêtres croyaient que la réincarnation et la rétribution existaient réellement. On reçoit une rétribution lorsque l'on commet une mauvaise action. Je voudrais vous raconter une histoire vraie, selon un livre écrit durant la période de la Dynastie Qing ...